Le Conseil médical du Canada

Expert médical

Troubles de l'attention, troubles d'apprentissage et difficultés scolaires - 5

Explication

Les difficultés scolaires et les troubles d'apprentissage font partie des raisons les plus courantes pour lesquelles un médecin de première ligne est consulté à propos d'un enfant. Des difficultés scolaires peuvent être dues à des affections médicales et à des troubles du développement traitables qui, s'ils ne sont pas pris en charge, peuvent conduire à un dysfonctionnement psychosocial à long terme ou à des problèmes de santé chroniques.

Étiologie

(liste non exhaustive)
  1. Troubles du développement (p. ex. trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité [TDAH], trouble d'apprentissage spécifique, trouble du spectre de l'autisme)
  2. Troubles sensoriels (p. ex. trouble de l'ouïe ou de la vue)
  3. Troubles neurologiques (p. ex. trouble épileptique, syndrome d'alcoolisation fotale)
  4. Troubles de santé mentale
  5. Facteurs de stress psychosociaux (p. ex. faim, expérience difficile dans l'enfance)
  6. Maladie chronique (p. ex. apnée obstructive du sommeil)
  7. Troubles liés à la toxicomanie ou de dépendance de substances

Objectifs principaux

Dans le cas d'un enfant ou d'un adolescent ayant des troubles d'apprentissage ou des difficultés scolaires, le candidat devra en évaluer les causes possibles, qui sont souvent multiples, et mettre en place un plan de prise en charge approprié. Il devra en particulier faire intervenir assez tôt des ressources interdisciplinaires et un traitement symptomatique longitudinal.

Objectifs spécifiques

Dans le cas d'un enfant ou d'un adolescent ayant des troubles d'apprentissage ou des difficultés scolaires, le candidat devra

  1. énumérer et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment celles découlant :
    1. d'une anamnèse médicale et développementale complète mettant l'accent sur les causes possibles de ses difficultés;
    2. de l'historique de son parcours scolaire établi par le personnel de l'école;
    3. d'un examen physique éffectué en accordant une attention particulière aux signes d'affections neurologiques ou génétiques pouvant être à l'origine de ses difficultés;
  2. énumérer et interpréter les examens essentiels, notamment :
    1. les examens systématiques de l'audition et de la vue;
    2. les analyses de laboratoire pertinentes (p. ex. thyréostimuline (TSH), plombémie);
    3. les tests psychologiques (cognitifs) ou les listes de vérification du comportement (p. ex. outils de dépistage du TDAH);
  3. établir un plan efficace de prise en charge, notamment :
    1. appuyer les demandes de la famille en matière d'interventions académiques et comportementales à l'école;
    2. adresser s'il y a lieu le patient pour une intervention interdisciplinaire (p. ex. gestion du comportement);
    3. traiter s'il y a lieu les causes médicales (p. ex. stimulants à action prolongée);
    4. fournir des conseils et un soutien longitudinal à la famille;
    5. diriger le patient vers des soins spécialisés, s'il y a lieu.
Prochain: Hémorragie digestive haute