Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher

Étourdissement et vertige

Version: mars 2023
ID hérité: 24

Explication

Les « étourdissements » sont une affection courante, mais bien imprécise. Le médecin doit déterminer s’il s’agit d’un vertige, qui peut être un symptôme d’une affection intracrânienne sérieuse, ou d’un symptôme non spécifique lié à des causes non vestibulaires.

Étiologie

(liste non exhaustive)

  1. Vertige
    1. Dysfonction vestibulaire périphérique
      1. Vertige postural bénin
      2. Vestibulopathie périphérique
      3. Syndrôme de Ménière
      4. Médicaments (p. ex. aminoglycosides)
      5. Neurinome de l’acoustique
  2. Dysfonction vestibulaire centrale
    1. Origine cérébro-vasculaire
    2. Sclérose en plaques
    3. Médicaments ou drogues (p. ex. anticonvulsivants, hypnotiques, alcool)
  3. Autres étourdissements
    1. Hyperventilation
    2. Troubles de l’équilibre (p. ex. mobilité réduite, neuropathie périphérique)
    3. Présyncope
    4. Trouble anxieux ou panique

Objectifs principaux

Dans le cas d’un patient qui se plaint d’étourdissements, le candidat devra faire la distinction entre le vertige et d’autres causes.

Objectifs spécifiques

Dans le cas d’un patient ayant des étourdissements ou le vertige, le candidat devra

  1. énumérer et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment :
    1. faire la distinction clinique entre le vertige, les troubles de la démarche, l’étourdissement orthostatique et d’autres troubles
    2. à partir de l’anamnèse et de l’examen physique, distinguer les causes centrales des causes périphériques d’un vertige
  2. énumérer et interpréter les examens essentiels, et notamment :
    1. déterminer quels patients ont besoin d’examens spécialisés
  3. élaborer un plan efficace de prise en charge initiale, notamment :
    1. déterminer quels patients atteints d’un vertige d’origine centrale ont besoin d’une prise en charge urgente
    2. décrire le traitement symptomatique des patients dont le vertige est de cause bénigne
    3. conseiller et informer les patients à propos des causes bénignes d’étourdissements ou de vertige
    4. déterminer quels patients ont besoin de soins spécialisés.