Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Objectifs d’examen du CMC Expert médicalProlapsus utérin, relâchement pelvien

Prolapsus utérin, relâchement pelvien

Version: janvier 2017
ID hérité: 83

Explication

Le relâchement pelvien est une affection courante qui peut nuire au bien-être physique et au fonctionnement en société. Les symptômes d’un relâchement pelvien peuvent être gênants et ne pas être mentionnés spontanément. Le médecin doit connaître les manifestations d’un relâchement pelvien et chercher à les détecter.

Étiologie

(liste non exhaustive)

Le relâchement pelvien est généralement dû à plusieurs facteurs, dont les suivants :

  1. Dommage au vagin et aux structures de soutien du pelvis
    1. Accouchement par voie vaginale
    2. Intervention chirurgicale au pelvis
    3. Hausse chronique de la pression intra-abdominale (p. ex. toux chronique)
  2. Dysfonctionnement neurogène du plancher pelvien
  3. Maladie des tissus conjonctifs
  4. Prédisposition génétique

Objectifs principaux

Dans le cas d’une patiente ayant un prolapsus utérin ou un relâchement pelvien, le candidat devra en diagnostiquer la cause, la gravité et les complications, et mettre en place un plan de prise en charge approprié.

Objectifs spécifiques

Dans le cas d’une patiente ayant un prolapsus utérin ou un relâchement pelvien, le candidat devra

  1. énumérer et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment :
    1. la gravité des symptômes, les effets sur l’activité de la patiente ainsi que les facteurs prédisposants;
    2. les résultas d’un examen physique visant à déterminer l’anomalie anatomique;
  2. énumérer et interpréter les examens essentiels, notamment :
    1. les examens de dépistage d’une infection urinaire;
  3. élaborer un plan efficace de prise en charge initiale, notamment :
    1. discuter des avantages et des limites des options de traitement (p. ex. exercices pour le plancher pelvien, mise en place d’un pessaire, intervention chirurgicale) et des stratégies visant à ralentir la progression de l’affection;
    2. déterminer si la patiente doit être dirigée vers des soins spécialisés.