Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher

Pour les organisations

Le CMC 360 est utilisé dans les programmes d’assurance de qualité des médecins partout au Canada afin d’aider les médecins à améliorer leur pratique et les soins prodigués aux patients.
CMC 360Pour les organisations

Améliorez-vous ensemble

Le Conseil médical du Canada (CMC) offre le CMC 360 aux collèges, aux autorités sanitaires régionales, aux hôpitaux et aux services hospitaliers, aux facultés de médecine, aux cliniques, aux équipes de médecins et aux médecins individuels. Le CMC 360 a été créé pour améliorer le rendement des médecins dans les rôles essentiels de communicateur, de collaborateur et de professionnel tout en améliorant la qualité des soins aux patients. Cet outil robuste de rétroaction multisources (RMS), facile à administrer, mène à une rétroaction réalisable pour chaque médecin participant.

En travaillant avec le CMC, vous profitez de notre vaste expérience en matière d’évaluation et de collecte de données. Nous offrons la livraison complète du CMC 360 à vos médecins grâce à notre processus coopératif et transparent.

Lire la vidéo

Notre modèle facilite l’utilisation de la rétroaction multisources

Le CMC 360 consiste à recueillir des commentaires auprès de sources multiples, à offrir du soutien aux médecins participants et à produire un rapport de rétroaction réalisable. Le CMC administre le processus du CMC 360 au nom de votre programme comme suit.

1

Votre programme identifie les médecins qui doivent faire l’objet d’une rétroaction multisources et envoie les renseignements sur les participants au CMC.

2

Le CMC communique avec les médecins participants, explique le processus et fournit des détails de connexion uniques sur un portail sécurisé afin qu’ils puissent effectuer leur portion du processus du CMC 360.

3

Les médecins participants ouvrent une session et remplissent une autoévaluation, proposent des évaluateurs (collègues médecins et collègues non-médecins) et fournissent des sondages en ligne ou sur papier aux patients.

4

Des collègues médecins, des collègues non-médecins et des patients répondent aux sondages.

5

Le CMC surveille l’exécution du programme, envoie des rappels et transmet des dossiers à votre programme, au besoin. Une fois tous les sondages retournés, le CMC effectue l’analyse des données et produit un rapport du CMC 360 pour chaque médecin participant.

6

Le médecin participant reçoit du soutien grâce à une séance de rétroaction dirigée et de mentorat.

Options disponibles pour la rétroaction et le mentorat

Une séance individualisée avec un confrère médecin formé aide les médecins à voir leurs résultats de manière objective et constructive, et à élaborer un plan d’action.

Services de mentorat fournis par le CMC

Des services de rétroaction et de mentorat sont fournis directement à vos médecins participants.

Formation des mentors

De la formation est offerte à vos mentors internes sur la façon de tenir des séances de rétroaction et de mentorat percutantes.

Appuyé par les ressources du CMC

Votre programme peut offrir ces services à vos médecins participants à l’aide de l’information et des ressources de formation du CMC.

Évaluation de trois rôles essentiels CanMEDS

Le CMC 360 est aligné sur la façon dont les médecins pratiquent la médecine au Canada et est ancré dans le cadre CanMEDS; il examine spécifiquement trois rôles CanMEDS, soit celui de communicateur, de collaborateur et de professionnel.

Ces trois rôles intrinsèques relatifs aux soins aux patients peuvent être difficiles à évaluer et peuvent parfois être la source de problèmes lorsqu’ils ne sont pas suffisamment développés. Les personnes qui travaillent avec les médecins, les observent dans leur pratique et interagissent avec eux sont les mieux placées pour évaluer leur rendement dans ces rôles.

© 2015 Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada
Reproduit avec la permission d’un membre du consortium CanMEDS.

Communicateur

Capacité d’établir des relations professionnelles avec les patients et leur famille fondées sur la confiance et la compréhension mutuelle afin de faciliter la collecte et l’échange d’information essentielle à la prestation de soins de santé efficaces.

Collaborateur

Capacité d’établir des relations professionnelles fondées sur la confiance, le respect et la prise de décisions partagée afin de travailler efficacement avec d’autres professionnels de la santé pour fournir des soins sécuritaires, de grande qualité et centrés sur les besoins du patient.

Professionnel

Engagement envers la santé et le bien-être en respectant les codes de conduite et les comportements exigés, tout en étant responsable, en contribuant à l’autoréglementation de la profession et en voyant au maintien de la santé personnelle.

« Notre collaboration avec le CMC a été un franc succès. Le CMC possède une vaste expérience en évaluation des médecins, en collecte de données et en recherche, et son équipe est à l’écoute des besoins. Nous sommes fiers de l’outil que le CMC offre à la profession. »

Une approche fondée sur des données probantes

Souvent utilisée pour évaluer des cadres et des professionnels dans d’autres domaines que la médecine, la rétroaction multisources (RMS) permet d’évaluer le rendement dans une perspective à 360 degrés. Conscients de l’importance de fournir aux médecins une rétroaction sur leurs comportements professionnels, les ordres des médecins, les organisations professionnelles et les systèmes de santé ont commencé à utiliser la RMS. Ce processus permet de recueillir des données auprès des personnes qui travaillent avec le médecin et de fournir une rétroaction sur le rendement réel du médecin dans sa pratique.

La recherche démontre que des données valides peuvent être générées avec un nombre suffisant de répondants et que les médecins comptent utiliser la rétroaction afin d’envisager et d’apporter des améliorations concrètes dans leur pratique.

La RMS est l’un des meilleurs outils pour fournir une rétroaction et guider le rendement en ce qui a trait aux comportements interpersonnels comme la communication, le professionnalisme et la collaboration. Elle ne vise pas à évaluer l’expertise médicale des médecins. La contribution des patients à l’évaluation de la pratique des médecins est généralement sous-utilisée et rend les données de la RMS particulièrement précieuses. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles les médecins qui participent au CMC 360 se disent très satisfaits et estiment que l’expérience a entraîné une amélioration de leur pratique.

Le CMC 360 est destiné à être utilisé à des fins de formation et on recommande qu’il soit utilisé comme tel; il ne vise pas à fournir une décision de réussite ou d’échec à un médecin ni à établir un classement. Comme il s’agit d’un outil destiné à des fins de formation, sa fiabilité n’est pas suffisante pour la prise de décisions lorsque l’enjeu est important. Les scores d’évaluation du rendement dans les rapports du CMC 360 se situent principalement dans la partie supérieure de l’échelle de notation puisque la plupart des médecins qui participent au processus sont de bons médecins. De plus, le CMC 360 se concentre principalement sur trois rôles CanMEDS (communicateur, collaborateur, professionnel) et met donc l’accent sur une petite composante de l’exercice de la médecine.
Le CMC 360 devrait être considéré comme un outil d’évaluation parmi plusieurs servant à l’évaluation du rendement. Les administrateurs peuvent choisir d’offrir aux médecins des données supplémentaires provenant d’autres sources, comme des données sur les prescriptions d’ordonnances, le volume de patients ou d’autres données sur la pratique, en plus de leur rapport du CMC 360.

Le CMC 360 est reconnu comme une pratique exemplaire de l’Organisation de normes en santé (HSO).

Passer à l’étape suivante

Foire aux questions

Communiquez avec nos agents de soutien spécialisés