Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher

Affections buccales

Version: février 2017
ID hérité: 60

Explication

Bien que de nombreuses maladies puissent affecter la bouche, les plus communes sont les infections odontogènes (caries dentaires et infections périodontiques). De telles infections, outre l’inconfort qu’elles causent, peuvent entraîner des complications graves. Il est important d’exclure un carcinome buccal.

Étiologie

(liste non exhaustive)

  1. Anomalie congénitale (p. ex. fente palatine)
  2. Affection acquise
    1. Infection (p. ex. candidose, infection gonococcique)
    2. Tumeur maligne (p. ex. adénocarcinome, leucoplasie)
    3. Mauvaise hygiène buccale (p. ex. caries dentaires, maladie périodontique)
    4. Traumatisme (p. ex. sévices)
    5. Ingestion d’une substance toxique
    6. Xérostomie (p. ex. du sujet âgé, d’origine médicamenteuse
    7. Maladies systémiques (p. ex. lichen plan, maladie de Behçet)

Objectifs principaux

Dans le cas d’un patient présentant une affection buccale, le candidat devra en diagnostiquer la cause probable, la gravité et les complications, et mettre en place un plan de prise en charge approprié. Il devra en particulier déterminer si le patient doit être dirigé vers des soins spécialisés.

Objectifs spécifiques

Dans le cas d’un patient présentant une affection buccale, le candidat devra

  1. énumérer et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment :
    1. les signes d’une tumeur maligne éventuelle;
    2. les signes d’infection;
  2. énumérer et interpréter les examens essentiels, notamment :
    1. les examens permettant d’exclure une maladie systémique éventuelle;
  3. élaborer un plan efficace de prise en charge initiale, notamment :
    1. conseiller et renseigner le patient et/ou les personnes qui le soignent en matière d’hygiène buccale et/ou d’habitudes alimentaires (p. ex. boissons sucrées pour enfants);
    2. donner des conseils concernant l’abandon du tabac et l’alcoolisme;
    3. diriger le patient vers des soins spécialisés, s’il y a lieu.