Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Objectifs d’examen du CMC Expert médicalDouleur abdominaleDouleur abdominale chronique

Douleur abdominale chronique

Version: mars 2023
ID hérité: 3-3

Explication

La douleur abdominale chronique ou récurrente est un symptôme courant, dont le diagnostic différentiel est considérable et la physiopathologie hétérogène. L’anamnèse et l’examen physique permettent souvent de faire la distinction entre les causes de la douleur abdominale chronique.

Étiologie

(liste non exhaustive)

  1. Douleur abdominale haute
    1. Cancer
    2. Dyspepsie ulcéreuse ou non ulcéreuse
    3. Maladie biliaire
    4. Maladie pancréatique
    5. Maladie hépatique
    6. Douleur cardiothoracique projetée
  2. Douleur abdominale basse
    1. Maladie intestinale
      1. Maladie inflammatoire chronique de l’intestin
      2. Diverticulose
      3. Côlon irritable
      4. Cancer
    2. Maladie génito-urinaire
      1. Dysménorrhée
      2. Tumeurs bénignes ou malignes
  3. Autres causes
    1. Allergies et intolérances alimentaires (y compris la maladie cœliaque)
    2. Constipation
    3. Cause musculosquelettique
    4. Cause fonctionnelle

Objectifs principaux

Dans le cas d’un patient présentant une douleur abdominale chronique, le candidat devra en diagnostiquer la cause, la gravité et les complications, et établir un plan de prise en charge approprié.

Objectifs spécifiques

Dans le cas d’un patient présentant une douleur abdominale chronique, le candidat devra

  1. recenser et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment celles découlant d’une anamnèse détaillée et d’un examen physique approprié;
  2. recenser et interpréter les examens essentiels, notamment les analyses de laboratoire, les examens d’imagerie diagnostique de base et avancée, et l’évaluation endoscopique;
  3. établir un plan efficace de prise en charge initiale, notamment :
    1. assurer la prise en charge médicale, chirurgicale et non pharmacologique de la douleur;
    2. déterminer s’il s’agit d’un cas où un suivi à long terme serait nécessaire en raison des risques de complications futures;
    3. déterminer les facteurs psychosociaux sous-jacents potentiellement associés à la douleur abdominale (p. ex. violence conjugale, anxiété).