Le Conseil médical du Canada

Érudit

Érudit

En tant qu'érudit, le médecin fait preuve d'un engagement perpétuel envers l'apprentissage réfléchi et envers la diffusion, l'application et le transfert de connaissances médicales. *

Description

Les études de médecine constituent le début d'une vie d'apprentissage visant la maîtrise d'un domaine de compétence. Les apprenants reconnaissent la nécessité d'une formation permanente. Par des activités savantes, ils contribuent à la création, à la diffusion, à l'application et au transfert de connaissances médicales. *

Objectifs

  1. Élaborer un plan personnalisé de formation permanente
    1. Décrire les principes du maintien des compétences.
    2. Faire preuve d'une conscience de soi dans l'évaluation de ses propres compétences, ce qui implique une réflexion sur sa pratique personnelle.
    3. Évaluer le résultat de ses activités personnelles de formation (p. ex. demander les réactions de professeurs, d'autres professionnels de la santé et d'autres intervenants).
    4. Consigner ses activités de formation.

  2. Appliquer à l'apprentissage et à la pratique médicale les principes de la recherche et ceux de la gestion de l'information
    1. Décrire les principes de la médecine fondée sur des données probantes.
    2. Extraire de l'information des sources appropriées.
      1. évaluer les sources d'information en vue de sélectionner la meilleure qui soit aux fins de la recherche.
      2. formuler une question précise de manière à orienter le choix d'une méthode de recherche.
      3. faire une recherche documentaire efficace des données probantes en vue de trouver réponse à une question de recherche ou à une question d'ordre clinique.
    3. Évaluer la qualité de l'information, en utilisant les principes de l'évaluation critique :
      1. pertinence et importance de l'information,
      2. caractère approprié de la méthodologie,
      3. conformité aux normes éthiques.
    4. Intégrer à la pratique clinique l'information obtenue.
    5. Accepter le fait que la complexité, l'incertitude et l'ambiguïté font partie de la pratique médicale.
    6. Appliquer les principes du dépistage et être en mesure d'évaluer l'utilité d'une intervention de dépistage donnée, ce qui comprend la capacité de discuter de biais possibles de délai de dépistage et de durée-prévalence, ainsi que des concepts liés à la mesure (p. ex. validité, sensibilité, spécificité, valeur prédictive positive, valeur prédictive négative, biais, variable confusionnelle, fiabilité).

  3. Au titre de la responsabilité professionnelle, aider les autres (p. ex. patients, professionnels de la santé, société en général) dans leur apprentissage.
    1. Diffuser les données d'information les plus récentes à mesure qu'elles deviennent disponibles.

* The Royal College of Physicians and Surgeons of Canada. .