Le Conseil médical du Canada

Expert médical

Anémie - 42-1

Explication

Bien que l'anémie soit un problème courant, l'établissement d'un tel diagnostic peut être complexe. Une anémie peut être la seule manifestation d'un problème médical grave.

Étiologie

(liste non exhaustive)
  1. Anémie normocytaire
    1. Perte d'hématies
      1. visible (traumatisme, ménorragie, métrorragie)
      2. occulte
    2. Diminution de la production des hématies
      1. Production par la moelle (p. ex. trouble des cellules souches, remplacement de la moelle osseuse)
    3. Destruction accélérée des hématies (p. ex. anémie drépanocytaire, à médiation immunitaire, mécanique)
    4. Anémie multifactorielle (p. ex. anémie due à une maladie chronique)
  2. Anémie microcytaire (p. ex. carence en fer, hémoglobinopathies)
  3. Anémie macrocytaire (p. ex. carence en vitamine B12 ou en acide folique, consommation d'alcool)

Objectifs principaux

Dans le cas d'un patient présentant une anémie, le candidat devra en diagnostiquer la cause, la gravité et les complications, et mettre en place un plan de prise en charge approprié. Une attention particulière doit être accordée à la morphologie des hématies, à l'identification des causes les plus communes dans certaines populations de patients et aux facteurs de risque associés à des affections sous-jacentes graves.

Objectifs spécifiques

Dans le cas d'un patient présentant une anémie, le candidat devra

  1. énumérer et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment :
    1. les causes communes dans certaines populations de patients;
    2. les facteurs de risque ou les signes associés à des affections sous-jacentes graves;
  2. énumérer et interpréter les examens essentiels, notamment :
    1. l'examen de la morphologie des hématies;
    2. les examens pertinents à effectuer en fonction de la morphologie des hématies, de l'anamnèse et des constatations tirées de l'examen physique;
  3. établir un plan efficace de prise en charge initiale, notamment :
    1. renseigner et conseiller le patient quant aux mesures à prendre pour prévenir la réapparition des symptômes ou les complications éventuelles;
    2. diriger le patient vers des soins spécialisés (p. ex. en cas de suspicion de cancer du côlon), s'il y a lieu.
Prochain: Taux d'hémoglobine sérique élevé