Le Conseil médical du Canada

Expert médical

Céphalée - 39

Explication

La céphalée est une manifestation clinique fréquente. Il faut savoir distinguer les patients dont les céphalées sont dues à une affection grave ou qui peuvent mettre leur vie en danger de ceux qui ont un trouble céphalalgique primaire bénin.

Étiologie

(liste non exhaustive)
  1. Céphalées primaires (p. ex. migraine, céphalées quotidiennes chroniques dues à une surconsommation de médicaments)
  2. Céphalées secondaires
    1. Céphalée associée à des troubles vasculaires (p. ex. hypertension artérielle grave)
    2. Céphalée associée à des troubles non vasculaires (p. ex. infection intracrânienne)
    3. Autres causes (p. ex. infection virale systémique, exposition au monoxyde de carbone)

Objectifs principaux

Dans le cas d'un patient ayant des céphalées, le candidat devra en diagnostiquer la cause, la gravité et les complications, et mettre en place un plan de prise en charge approprié. Il devra en particulier distinguer les causes bénignes des causes potentiellement sérieuses de céphalées.

Objectifs spécifiques

Dans le cas d'un patient ayant des céphalées, le candidat devra

  1. énumérer et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment :
    1. les signes et les symptômes qui indiquent la nécessité immédiate d'une imagerie encéphalique et/ou de diriger le patient vers des soins spécialisés;
    2. les signes et les symptômes qui permettent de faire la distinction entre les diverses causes possibles des céphalées;
  2. énumérer et interpréter les examens essentiels, notamment :
    1. les analyses de laboratoire et les examens d'imagerie diagnostique appropriés et justifiés du point de vue des coûts;
    2. les indications et contre-indications d'une ponction lombaire;
  3. établir un plan efficace de prise en charge, notamment :
    1. décrire les traitements symptomatiques et prophylactiques et exposer les différences entre ces deux types de traitements;
    2. éviter la surconsommation de médicaments;
    3. déterminer si le patient a besoin de soins urgents et/ou spécialisés;
    4. renseigner et conseiller le patient à propos des causes et de la prise en charge des céphalées;
    5. déterminer si le patient est à risque de dépendance aux narcotiques ou de surconsommation de ces produits.
Prochain: Perte auditive et surdité