Le Conseil médical du Canada

Expert médical

Violence entre adultes ou partenaires intimes - 114-3

Explication

La violence entre adultes ou partenaires intimes est un problème répandu qui peut surgir dans n'importe quel type de relation. Il s'agit d'un problème rarement dénoncé qui est difficile à dépister malgré le fait qu'il soit associé à une incidence élevée de morbidité physique et affective. Cela peut également entraîner la mort de la victime.

Étiologie

(liste non exhaustive)

Les sévices ou mauvais traitements entre adultes ou partenaires intimes peuvent être répartis en plusieurs catégories :

  1. Violence physique
  2. Violence psychologique
  3. Violence morale
  4. Isolement social
  5. Abus sexuel
  6. Exploitation économique

Objectifs principaux

Devant un cas possible de violence entre adultes ou partenaires intimes, le candidat devra en diagnostiquer la cause, la gravité et les complications, et mettre en place un plan de prise en charge approprié. Il devra en particulier évaluer les risques immédiats et à court terme de la victime, puis mettre au point un plan de sortie sûr et efficace à son intention.

Objectifs complémentaires

Devant un cas possible de violence entre adultes ou partenaires intimes, le candidat devra

  1. énumérer et interpréter les constatations cliniques cruciales, notamment celles fondées sur :
    1. la détermination des facteurs qui rendent la patiente ou le patient plus susceptible d'être victime de violence (p. ex., grossesse, menaces de quitter le foyer);
    2. la détermination à savoir s'il y a des facteurs de risque pouvant amener le conjoint ou la conjointe à devenir violent ou violente (p. ex. abus d'alcool ou de drogues);
    3. la prise en compte des nombreux signes et de symptômes pouvant signaler un cas possible de violence (p. ex. nature récurrente des sévices);
    4. le type de rapport qu'entretiennent les conjoints ou les partenaires et comprendre l'importance d'interroger et d'examiner le patient ou la patiente en privé;
    5. le niveau de danger immédiat et à court terme déterminé en fonction des facteurs de risque de létalité ou de blessure grave;
  2. énumérer et interpréter les examens essentiels, notamment :
    1. une documentation précise du siège et de la nature des blessures, suivie d'un examen approprié au moyen d'un examen physique et d'autres tests, s'il y a lieu;
  3. établir un plan efficace de prise en charge initiale, notamment :
    1. maintenir un rapport empathique avec la victime;
    2. préserver la confidentialité, sauf exceptions;
    3. aider la personne en cause à élaborer un plan de sécurité;
    4. lui donner de l'information concernant l'accès à un foyer de transition et à des services de soutien;
    5. assurer un suivi de soutien.
Prochain: Troubles et perte aiguë de la vision