Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Nouvelles
NouvellesReconnaissance des proches aidants en tant que partenaires de soins essentiels dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité des patients

Reconnaissance des proches aidants en tant que partenaires de soins essentiels dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité des patients

Le 26 octobre 2021

Alors que le Conseil médical du Canada (CMC) souligne la Semaine nationale de la sécurité des patients, nous devons garder à l’esprit, en tant que médecins, que les patients et leurs proches aidants sont des partenaires essentiels pour assurer des soins sécuritaires.

L’expérience nous enseigne que chaque occasion de mieux comprendre le parcours d’un patient est précieuse, surtout dans le contexte de l’évolution rapide de notre milieu de soins de santé. Aujourd’hui, la sécurité des soins aux patients ne se limite pas à une simple conversation entre les prestataires de soins et leurs patients. Elle implique des relations et des compétences favorisant la communication et la compréhension. Cette communication intervient de différentes manières.

De plus en plus de patients s’impliquent activement dans leurs propres soins. Ceux qui sont dans l’incapacité de faire valoir leurs besoins sont épaulés par des proches aidants issus de la famille et/ou de la communauté, lesquels apportent des informations essentielles et facilitent la communication entre médecins et patients. Les proches aidants jouent un rôle de premier plan dans le sentiment de sécurité des patients. Nous devons apprendre à mieux écouter ces voix si précieuses. Nous savons également qu’offrir des soins respectueux des réalités culturelles, auxquels les patients se sentent à l’aise de recourir, a un impact positif sur les résultats des patients.

La Semaine nationale de la sécurité des patients de cette année a pour thème « Partenaires de soins essentiels », en reconnaissance du rôle vital que jouent les proches aidants dans la santé et le bien-être des patients.

Au CMC, nous reconnaissons la valeur de la contribution des proches aidants à la sécurité des soins aux patients. L’un des moyens d’intégrer cette considération dans notre travail consiste à actualiser notre outil de rétroaction multisources dont se servent les médecins pour étayer leur développement professionnel continu.

Le CMC 360 vise à évaluer le rendement des médecins en matière de collaboration, de communication et de comportement professionnel sur le lieu de travail au moyen d’une rétroaction recueillie dans le cadre de sondages auprès de leurs patients, ainsi que d’autres médecins et collègues, comme le personnel infirmier.

Depuis son lancement en 2018, le CMC a affiné le programme à la lumière des commentaires exprimés par ses utilisateurs. Les commentaires écrits des patients, des collègues et des collaborateurs, ainsi que les résultats communiqués par un confrère médecin formé, se sont avérés être les occasions d’apprentissage les plus précieuses pour les nombreux participants du CMC 360 à ce jour.

En 2020, des médecins et organisations avec lesquels nous travaillons nous ont fait part de l’importance de recueillir également l’avis des proches aidants. Le CMC a prêté l’oreille. Nous avons organisé une série de groupes de discussion auprès de proches aidants issus de la famille et de patients afin de les interroger sur leur expérience avec les médecins avec lesquels ils interagissent. Nous avons sollicité l’avis de proches aidants qui accompagnent un large éventail de patients, notamment des enfants, des parents et grands-parents âgés, des membres de la communauté qui ont des difficultés à parler pour eux-mêmes dans un cadre médical (par exemple, en raison d’une barrière linguistique ou d’une déficience intellectuelle), des conjoints confrontés à un diagnostic ou à un traitement difficile, des proches vivant en milieu rural et n’ayant pas forcément accès à tous les soins dont ils ont besoin, ou de proches aidants qui défendent les intérêts d’un proche à distance.

Lors de chaque séance, nous avons demandé aux participants ce qui leur paraissait le plus important en matière de communication, de collaboration et de professionnalisme chez les médecins. Sur la base de leurs commentaires, nous avons créé un nouveau questionnaire conçu dans le but de de fournir aux médecins de la rétroaction quant à la manière dont ils amènent les proches aidants à véritablement jouer un rôle essentiel au sein de l’équipe de soins et du système de soutien des patients.

Nous pensons que ces informations auront un impact positif sur les soins et les services qu’offrent les médecins. Nos recherches révèlent déjà que la rétroaction des patients est le premier facteur qui incite les médecins à modifier leur comportement et à renforcer leurs compétences clés. Nous sommes convaincus que la voix des proches aidants apportera une autre dimension précieuse pour améliorer la sécurité des soins aux patients au Canada.

Au nom du CMC, nous sommes ravis de souligner le rôle des proches aidants en tant que partenaires essentiels de soins et de voir une étape importante franchie en leur conférant une voix au sein du CMC 360.

 

Bruce Wright, MD, CMFC, FCMF
Président

Maureen Topps, MB ChB, MBA, FCMF, FRCPC (Hon)
Directrice générale et chef de la direction