Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Nouvelles
NouvellesLe CMC suspend la prestation de l’EACMC, partie II

Le CMC suspend la prestation de l’EACMC, partie II

Le 31 mai 2021

Le Conseil médical du Canada (CMC) annonce qu’à compter de maintenant, nous mettrons fin à la prestation virtuelle de l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie II, pour les candidats actuellement inscrits.

La décision a été prise ce matin par le Conseil du CMC, qui a approuvé la motion suivante :

« Attendu que le CMC s’est engagé à offrir aux candidats une expérience d’examen standardisée et valide, il est résolu qu’en raison de l’impact de la pandémie sur la capacité du CMC d’offrir l’examen et, dans des circonstances exceptionnelles, l’administration de l’EACMC, partie II, soit suspendue immédiatement. Tous les candidats inscrits recevront des excuses et un remboursement complet des droits d’inscription à l’examen. »

Nous nous excusons sincèrement pour l’anxiété supplémentaire que cette situation a pu engendrer pour les candidats, particulièrement en ces temps de pandémie. Après une évaluation des premiers jours de la prestation virtuelle, nous avons déterminé que les candidats n’ont pas eu l’expérience d’examen que nous anticipions. Nous rembourserons intégralement les droits d’inscription à l’examen pour les candidats inscrits à la session en cours, pour ceux qui ont été transférés à la session de l’automne 2021 ainsi que pour ceux qui ont passé l’examen au cours des dernières semaines.

Les évaluations indépendantes standardisées demeurent un élément clé du permis d’exercice médical et sont essentielles pour assurer la sécurité des patients au Canada. Nous travaillerons en collaboration avec les ordres des médecins pour déterminer un processus qui permettra à ceux-ci d’octroyer des permis de pratique complets aux candidats qualifiés qui sont actuellement titulaires de permis de pratique provisoires. Le Conseil du CMC a adopté une résolution à titre de mesure exceptionnelle pour accorder le titre de « Licencié du Conseil médical du Canada » aux candidats de l’EACMC, partie II, qui répondent à des critères précis. Cela appuiera les ordres des médecins dans leurs décisions d’octroi de permis d’exercice.

Cette décision nous permettra de prendre plus de temps pour évaluer l’EACMC, partie II, et pour prendre en considération les recommandations du Groupe de travail sur l’innovation en matière d’évaluation, le tout en consultation avec la communauté médicale et les organisations partenaires. Nous nous devons de réfléchir à la meilleure façon d’évaluer les compétences cliniques et les nouvelles compétences clés exigées des médecins au Canada. Nous communiquerons les recommandations découlant de ces discussions dès qu’elles seront disponibles.

Pour toute question concernant l’EACMC, partie II, veuillez communiquer avec le bureau de service du CMC.