Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Nouvelles
NouvellesLe CMC interrompt la prestation de l’EACMC, partie I, par voie de surveillance à distance

Le CMC interrompt la prestation de l’EACMC, partie I, par voie de surveillance à distance

Le 13 juin 2020

Ottawa, Ont. – Le Conseil médical du Canada (CMC) a pris la décision difficile de cesser d’offrir l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie I, par voie de surveillance à distance, une mesure qui prend effet immédiatement.

La surveillance à distance était un nouveau mode de prestation pour le CMC qui a été mise en place afin de contrer les impacts de la pandémie de la COVID-19 et pour répondre aux besoins des candidats qui souhaitaient poursuivre leur cheminement vers l’obtention d’un permis d’exercice en temps opportun. Étant donné les nombreuses préoccupations rapportées par les candidats depuis le début de la session d’examen le 1er juin 2020, il est évident qu’il reste encore du travail à faire. À ce titre, nous n’offrirons plus l’EACMC, partie I, par voie de surveillance à distance, et ce, jusqu’à nouvel ordre. L’administration de l’examen dans les centres d’examen continuera comme prévu.

Le CMC regrette sincèrement d’avoir causé de l’anxiété supplémentaire pour les candidats qui, dans bien des cas, travaillent également en première ligne dans le système de santé durant ces temps difficiles et sans précédent, et ceux qui doivent se déplacer pour leur formation postdoctorale. Avec notre fournisseur Prometric Global, nous avons présenté nos excuses aux étudiants pour le stress résultant des problèmes techniques, liés notamment à la connectivité, à la compatibilité du matériel informatique, et la réactivité des surveillants avant et durant l’examen.

Nous travaillerons le plus rapidement possible afin de mettre en œuvre nos plans de contingence. Dans les jours et semaines à venir, nous aurons comme priorité de travailler avec les candidats touchés afin d’assurer qu’ils reçoivent un niveau de service élevé et qu’ils peuvent subir l’examen grâce à un mode de prestation connu et fiable.

Nous croyons que la prestation d’examens par voie de surveillance à distance, une fois les problèmes résolus, bénéficiera aux candidats en leur fournissant plus de choix pour subir l’examen. Comme nous l’avons noté, il reste du travail à faire sur ce mode de prestation pour assurer une expérience d’examen de grande qualité pour les candidats, conforme aux attentes du CMC.