Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Nouvelles
NouvellesÉlaboration d’un modèle éducatif axé sur l’apprenant et fondé sur les compétences concernant la prise en charge de la douleur et l’usage de substances

Élaboration d’un modèle éducatif axé sur l’apprenant et fondé sur les compétences concernant la prise en charge de la douleur et l’usage de substances

Le 26 février 2021

Entre janvier 2016 et juin 2020, le gouvernement du Canada a signalé 17 602 décès apparents dus à la toxicité des opioïdes. En réponse à cette crise nationale de santé publique, il a accordé un financement à l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) pour développer, en partenariat avec les 17 facultés de médecine canadiennes et plusieurs collaborateurs, un modèle éducatif axé sur l’apprenant et fondé sur les compétences, pour les étudiants en médecine de premier cycle, mettant l’accent sur la prise en charge de la douleur et de l’usage de substances.

La mission du Conseil médical du Canada (CMC) est de mettre au point, valider et instaurer des outils et des stratégies pour évaluer les compétences des médecins et s’assurer qu’ils répondent aux exigences et aux normes nationales. Les résultats d’une récente étude longitudinale (en anglais seulement), portant sur une cohorte de 3 404 médecins inscrits auprès du College of Physicians & Surgeons of Alberta (CPSA) et ayant passé l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie I, et l’EACMC, partie II, entre 1992 et 2017, ont confirmé que les résultats de l’EACMC, partie II, étaient « significativement associés à un comportement potentiellement dangereux en matière de prescription d’opioïdes et de benzodiazépines. […] Les candidats qui ont échoué à l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie II, à leur première tentative ont, en moyenne, prescrit [2+ opioïdes et 2+ benzodiazépines] à 30 % de patients de plus que les candidats ayant réussi l’examen ».1 Ces résultats renforcent non seulement l’importance des examens d’aptitude pour la sécurité des patients, mais confirment également la nécessité d’adapter le programme d’études et les objectifs de l’examen en conséquence.

En tant que collaborateur du projet de l’AFMC, le CMC a été chargé d’élaborer le contenu à incorporer à l’EACMC, partie I, et à l’EACMC, partie II. À cette fin, en janvier 2020, nous avons organisé deux ateliers de développement d’examens axés sur l’élaboration de contenu lié à la prise en charge de la douleur (y compris la prescription appropriée d’opioïdes) et aux troubles liés à l’utilisation d’opioïdes.

Lors du premier atelier, le groupe, composé de sept experts en la matière, d’un représentant du Comité du programme d’études de la Queen’s University, d’un expert en contenu du Groupe de travail sur la réponse à la crise des opioïdes de l’AFMC et des membres du personnel du CMC, a travaillé à l’élaboration de cas d’examen clinique objectif structuré (ECOS) afin de refléter les sujets et les sous-sujets du programme d’études élaboré par le Groupe de travail sur la réponse à la crise des opioïdes de l’AFMC. Cette réunion productive de deux jours a permis de créer sept nouveaux cas d’ECOS.

Le deuxième atelier de deux jours a consisté à élaborer des questions à choix multiples (QCM) s’alignant sur le programme d’études de l’AFMC en cours d’élaboration. Six experts en la matière, un représentant du Comité du programme d’études de la Queen’s University, un expert en contenu du Groupe de travail sur la réponse à la crise des opioïdes de l’AFMC et des membres du personnel du CMC se sont réunis pour produire 44 nouvelles QCM et ont examiné neuf autres items qui avaient été élaborés précédemment.

En parallèle, l’AFMC et de nombreux contributeurs ont développé un programme d’études bilingue de 10 modules et un module d’introduction sur la crise des opioïdes au Canada afin de combler les lacunes du programme actuel d’éducation médicale de premier cycle. Lancés en janvier 2021, les cours en ligne sont accessibles gratuitement aux étudiants en médecine de premier cycle et à tout intervenant intéressé par le développement professionnel continu sur ce site Web.

 

1 De Champlain, A. F., Ashworth, N., Kain, N., Qin, S., Wiebe, D. et Tian, F. (2020). Does Pass/fail on Medical Licensing Exams Predict Future Physician Performance in Practice? A Longitudinal Cohort Study of Alberta Physicians. Journal of Medical Regulation, 106 (4) : 17-26. https://doi.org/10.30770/2572-1852-106.4.17