Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Nouvelles
NouvellesDéclaration en réponse à l’annonce du USMLE

Déclaration en réponse à l’annonce du USMLE

Le 1 février 2021

Le Conseil médical du Canada (CMC) prend acte de l’annonce faite le 26 janvier 2021 par la Federation of State Medical Boards (FSMB) et le National Board of Medical Examiners (NBME), coparrains du United States Medical Licensing Examination® (USMLE®), concernant l’abandon de l’examen Step 2 Clinical Skills (Step 2 CS). Cette annonce a relancé les discussions concernant l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie II, et nous souhaitons répondre aux questions que nous recevons.

Le Canada est très différent des États-Unis en ce qui concerne la prestation des soins de santé. Notre évaluation des compétences des médecins et la Norme canadienne d’obtention d’un permis d’exercice de la médecine sans restriction sont basées sur notre société, notre démographie, notre santé publique, nos exigences médico-légales et nos cultures. Le CMC continuera de répondre aux exigences des ordres des médecins provinciaux en matière de permis d’exercice, tant pour les diplômés canadiens en médecine (DCM) que pour les diplômés internationaux en médecine (DIM), en administrant des évaluations, notamment l’EACMC, partie II, une évaluation objective et standardisée des compétences essentielles des médecins.

L’EACMC, partie II, est un examen clinique qui évalue les compétences, les connaissances, les aptitudes et les attitudes essentielles à l’entrée en pratique clinique indépendante, quelle que soit la spécialité. Élaboré par des éducateurs et des évaluateurs experts des facultés de médecine canadiennes, l’examen englobe deux grandes catégories : les dimensions des soins dans le continuum médical et les activités des médecins, y compris l’évaluation et le diagnostic, la prise en charge, la communication et les comportements professionnels.

Les récentes administrations de cet examen, en mai 2020 et en octobre 2020, ont été reportées en raison des lignes directrices sur la pandémie établies par les autorités sanitaires. Malheureusement, ces reports ont eu un impact sur plusieurs centaines de candidats, qui exercent désormais sous permis provisoire, temporaire ou restreint. Le CMC est actuellement en train de passer à une prestation virtuelle et semi-continue qui, dès ce printemps, offrira aux candidats des occasions plus fréquentes de subir l’EACMC, partie II, ce qui réduira la nécessité pour les candidats de voyager ainsi que le risque d’annulation.

La vision du CMC est d’atteindre le plus haut niveau de soins médicaux au Canada grâce à l’excellence dans l’évaluation des médecins. Nous continuons à rechercher des moyens d’améliorer nos évaluations et à déterminer quelles seront les exigences futures pour garantir la sécurité des soins de santé au Canada. Au cours des premiers jours de la pandémie et à de nombreuses reprises depuis, le CMC a tenu des discussions continues avec nos homologues du Royaume-Uni et de l’Australie concernant nos examens cliniques respectifs, échangeant les leçons apprises sur ces évaluations importantes et leur prestation.

Le CMC a mis en place un Groupe de travail sur l’innovation en matière d’évaluation, composé de professionnels des soins de santé et de l’enseignement médical, dont le mandat de 12 mois consiste à : examiner le paysage en évolution des soins de santé; identifier les nouvelles compétences essentielles des médecins requises par le passage aux soins virtuels et technologiques; assurer la liaison avec les organisations d’évaluation partenaires sur les modalités d’évaluation appropriées; et fournir des recommandations au Conseil.

 

Articles de recherche pertinent :

Cadieux, G., Abrahamowicz, M., Dauphinee, D., et Tamblyn, R. (2011). Are Physicians With Better Clinical Skills on Licensing Examinations Less Likely to Prescribe Antibiotics for Viral Respiratory Infections in Ambulatory Care Settings? Medical Care, 49 (2): 156-165. https://doi.org/10.1097/MLR.0b013e3182028c1a (en anglais seulement)

De Champlain, A. F., Ashworth, N., Kain, N., Qin, S., Wiebe, D., et Tian, Fang. (2020). Does Pass/Fail on Medical Licensing Exams Predict Future Physician Performance in Practice? A Longitudinal Cohort Study of Alberta Physicians. Journal of Medical Regulation, 106 (4): 17–26. https://doi.org/10.30770/2572-1852-106.4.17 (en anglais seulement)

Ecker, D.J., Milan, F.B., Cassese, T., Farnan, J.M., Madigosky, W.S., Massie, F.S. Jr., Mendez, P., Obadia, S., Ovitsh, R.K., Silvestri, R., Uchida, T., et Daniel, M. (2018). Step Up—Not On—The Step 2 Clinical Skills Exam: Directors of Clinical Skills Courses (DOCS) Oppose Ending Step 2 CS. Academic Medicine, 93 (5): 693-698. https://doi.org/10.1097/ACM.0000000000001874 (en anglais seulement)

Holmboe, E.S. (2004). Faculty and the Observation of Trainees’ Clinical Skills: Problems and Opportunities. Academic Medicine, 79 (1): 16-22. https://doi.org/10.1097/00001888-200401000-00006 (en anglais seulement)

Meguerditchian, AN., Dauphinee, D., Girard, N. Tewodros, E., Riedel, K., Jacques, A., Meterissian, S., Buckeridge, D.L., Abrahamowicz, M., et Tamblyn, R. (2012). Do physician communication skills influence screening mammography utilization? BMC Health Services Research, 12 (219). https://doi.org/10.1186/1472-6963-12-219 (en anglais seulement)

Pugh, D., Desjardins, I., et Eva, K. (2018). How do formative objective structured clinical examinations drive learning? Analysis of residents’ perceptions. Medical Teacher, 40 (1): 45-52. https://doi.org/10.1080/0142159X.2017.1388502 (en anglais seulement)

Tamblyn, R., Abrahamowicz, M., Dauphinee, D., et al. (2007). Physician Scores on a National Clinical Skills Examination as Predictors of Complaints to Medical Regulatory Authorities. JAMA, 298 (9): 993-1001. https://doi.org/10.1001/jama.298.9.993 (en anglais seulement)