Le Conseil médical du Canada

Conclusion des candidats : l’examen préparatoire offre une expérience précieuse

Conclusion des candidats : l’examen préparatoire offre une expérience précieuse

11 June 2019

Le CMC a sollicité les commentaires des candidats sur la nouvelle ressource préparatoire de l’EACMC, partie I

Ce printemps, les candidats qui se préparaient à passer l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie I, ont eu accès à un nouvel outil préparatoire : l’examen préparatoire (EP) du Conseil médical du Canada (CMC), offert en français et en anglais. Le CMC s’est entretenu avec plusieurs candidats canadiens, qui ont fait des commentaires francs sur la valeur de leur expérience d’utilisation de ce nouvel outil d’étude qui est une simulation complète de l’EACMC, partie I.

« La plupart d’entre nous n’ont pas été exposés aux questions de prise de décisions cliniques (PDC) au cours de leurs études de médecine, il est donc important de s’y exposer. Cette expérience m’a vraiment rassuré en me disant que j’étais sur la bonne voie », déclare un diplômé en médecine qui a étudié en utilisant l’EP.

Contenu de qualité et fonctions utiles

L’EP, comme l’examen officiel, repose sur un Plan directeur d’évaluation qui assure une correspondance entre le contenu de l’examen et les besoins actuels en soins de santé et pratiques exemplaires en médecine. Le Plan directeur des examens d’aptitude vise à garantir que les compétences, les connaissances, les habiletés et les comportements essentiels des médecins permettant des soins sécuritaires et efficaces aux patients sont évalués de façon appropriée.

Les questions de l’EP sont élaborées par des experts en la matière du CMC et affinées et approuvées par au moins deux comités d’examen composés de plusieurs médecins. Cela signifie qu’au cours du processus d’élaboration de chaque question, qui a duré environ huit mois, environ 20 médecins ont examiné chaque élément du contenu. Tout le contenu de l’EP a été prétesté (mis à l’essai) auprès de diplômés canadiens en médecine afin de s’assurer que les paramètres de rendement des questions sont respectés.

Une fois que les candidats ont terminé l’EP, une note brute leur est attribuée, mais elle n’est pas liée à la note de passage de l’EACMC, partie I. Certains candidats utilisent l’EP au début de leur préparation pour évaluer les domaines qu’ils doivent étudier davantage, tandis que d’autres l’utilisent à la fin pour vérifier s’ils sont prêts. Certains candidats font l’EP en mode examen (chronométré), tandis que d’autres utilisent le mode rythme libre, où ils peuvent consulter le corrigé à mesure qu’ils répondent à chaque question.

« J’ai aimé faire l’examen en mode examen [chronométré]. Je devais bien planifier mon temps et savoir combien de temps consacrer à une question. Quand j’étudiais avant de faire l’EP et que j’arrivais à une réponse que je ne connaissais pas, j’allais lire sur le sujet. C’est quelque chose qu’on ne pourrait pas faire en mode chronométré et c’est un exercice important, parce que quand vient le temps de passer l’examen, on doit être capable de passer à autre chose, et peut-être y revenir », confie un candidat de Queen’s University.

L’EP comprend également les bonnes réponses, ainsi qu’une justification détaillée et des références pour chaque question. Les candidats ont dit que l’EP était particulièrement utile pour aider à comprendre comment répondre aux questions de l’EACMC, partie I.

« Les réponses sont restrictives, il était donc utile de voir à quel point je dois être précis pour obtenir la réponse », explique un candidat de Western University.

La préparation engendre la confiance

De nombreux candidats utilisent une panoplie d’outils et de ressources pour étudier, et les coûts peuvent s’additionner. On a demandé aux candidats, maintenant qu’ils connaissent tout le matériel de pratique offert, s’ils investiraient dans l’EP s’ils avaient à refaire l’EACMC, partie I.

La réponse a été « oui ». Certains étudiants utiliseraient encore plus d’un outil pour étudier, mais la majorité d’entre eux ont dit que l’EP serait essentiel à leur préparation. Les étudiants ont confirmé que leurs résultats guideraient leurs études en cernant leurs forces et leurs faiblesses.

« C’est un peu cher, mais je crois que ça en vaut la peine, parce que cela m’a rendue assez confiante pour sentir que j’étais prête pour l’EACMC, partie I », affirme une candidate de l’Université de Montréal.

Un autre candidat de la même université déclare : « Cela a permis d’intégrer les choses pour lesquelles je n’étais pas sûr d’être prêt, et cela a mis l’accent sur les choses que je devrais étudier davantage. »

Le CMC est fier d’offrir aux candidats des ressources de qualité supérieure pour les préparer à leurs examens d’aptitude. Les candidats à l’EACMC, partie I, sont invités à consulter la page Web des ressources préparatoires à l’examen contenant l’information sur le Portail de tests de pratique du CMC, ainsi que des ressources en ligne gratuites, y compris des exemples de questions et des vidéos de démonstration, une foire aux questions, etc.


Apprenez-en davantage sur les tests de pratique du CMC disponibles pour vous aider à étudier.
Inscrivez-vous pour recevoir notre infolettre contenant les dernières informations sur les ressources préparatoires du CMC.

 

À propos des tests de pratique du CMC :

  • Un EP contenant 210 questions à choix multiples (QCM) et 38 cas de PDC est en vente à 500 $
  • Il est possible d’acheter trois formulaires de test de PDC, chacun comprenant 14 cas de PDC avec une à quatre questions par cas pour 102 $
  • Il est possible d’acheter trois formulaires de test de QCM, chacun d’eux comprenant 100 QCM pour 102 $
  • Tout participant aura l’occasion de formuler des commentaires sur son expérience de test de pratique au moyen d’un sondage en ligne. Notre objectif est d’améliorer l’expérience des tests de pratique grâce à cette rétroaction importante.
  • Les organisations qui souhaitent acheter un groupe de tests de pratique de l’EACMC, partie I, au nom de leurs participants doivent consulter notre page d’achat groupé pour plus de détails