Le Conseil médical du Canada

Formation en ligne à l’intention des évaluateurs

Formation en ligne à l’intention des évaluateurs

Les diplômés internationaux en médecine (DIM) qui sont soumis à une évaluation de la capacité à exercer (ECE) de 12 semaines doivent démontrer de multiples compétences exigées des praticiens au Canada. Comment les responsables des programmes d’ECE peuvent-ils s’assurer que ces compétences sont correctement évaluées? Ces derniers, en collaboration avec des experts en la matière et le Conseil médical du Canada (CMC), ont mis au point des outils et du matériel de formation pour les évaluateurs chargés de l’ECE qui doivent veiller à ce que chaque DIM satisfasse aux compétences. La formation supplémentaire la plus récente est offerte en ligne.

La formation initiale à l’intention des évaluateurs, appelée Clinical Assessor Training Program (CATP), a été élaborée en collaboration avec le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) et des experts en éducation chargés d’évaluer des candidats à l’ECE en médecine familiale. Elle a été mise à la disposition des programmes d’ECE en 2016 et a ensuite été élargie pour inclure des spécialités telles que la psychiatrie et la médecine interne. Le programme consiste en une série de modules qui sont présentés aux évaluateurs lors d’une formation obligatoire en personne. « La séance en personne est extrêmement utile pour former les nouveaux évaluateurs et veiller à ce qu’ils disposent de tous les outils nécessaires pour réussir dans leur rôle », explique Mme Breanne Oryschak, conceptrice pédagogique au CMC. Cette formation couvre des objectifs de disciplines spécifiques et fournit des vidéos, des exposés et des ressources supplémentaires.

Présentation du matériel en ligne

Le plus récent ajout à la boîte à outils de formation est un ensemble en ligne de modules hébergés sur un système de gestion de l’apprentissage, un logiciel qui aide une organisation à dispenser des cours ou des programmes. La formation en ligne a été mise à l’essai par les responsables des programmes d’ECE et certains de leurs évaluateurs. « Cette formation supplémentaire se veut un complément et un soutien à la formation en personne existante », ajoute Mme Oryschak. Elle comprend 11 modules qui offrent une plus grande souplesse d’apprentissage et davantage de possibilités de pratique pour les évaluateurs. C’est un moyen idéal d’offrir de l’information et des activités complémentaires uniformes dans le cadre des programmes.

Après avoir mis à l’essai la formation des évaluateurs en ligne, le Dr Jack Burak, directeur clinique de Practice Ready Assessment  ̶  Physicians for British Columbia (PRA-BC), a présenté ses commentaires au sujet de l’outil. « Au départ, mon examen devait porter sur six modules, mais j’ai vraiment aimé suivre la formation. J’ai donc décidé de poursuivre et de terminer les 11 modules. » Selon lui, l’outil est bien présenté, et chaque module a été conçu de façon exhaustive.

Ressources préparatoires complémentaires

Le Dr Burak explique en outre que, en Colombie-Britannique, après avoir participé à un atelier obligatoire de deux jours en personne, qui comprend le CATP, les évaluateurs chargés de l’ECE en Colombie-Britannique sont désignés comme évaluateurs principaux, reçoivent une certification de deux ans à titre d’évaluateurs et peuvent demander des crédits de perfectionnement professionnel continu auprès du CMFC. Afin de conserver leur titre d’évaluateur principal, les évaluateurs doivent évaluer un candidat à l’ECE en Colombie-Britannique au moins une fois tous les deux ans (c’est-à-dire une fois tous les quatre programmes au cours du cycle de deux ans suivant).

« Les modules de formation en ligne à l’intention des évaluateurs apporteront beaucoup de valeur aux programmes d’évaluation de la capacité à exercer de la Collaboration nationale en matière d’évaluation et à leurs candidats. Dans notre province, ils pourraient être utilisés comme option avant l’atelier ou comme cours de recyclage pour les évaluateurs ayant suivi la formation de deux jours, qui conservent leur désignation d’évaluateurs principaux, mais qui ne souhaitent pas participer à un autre atelier de formation en personne », ajoute le Dr Burak.

Les évaluations fondées sur les compétences, comme les ECE, diffèrent de celles de la faculté de médecine et dans le cadre de la résidence. « La clé des ECE est qu’il est possible d’observer les compétences. Au cours d’une évaluation de 12 semaines, l’évaluateur doit observer un nombre important de rencontres médecin-patient afin de déterminer si le candidat possède les compétences exigées », explique le Dr Burak. Pour ce faire, les évaluateurs utilisent divers outils, comme la révision de la consignation des notes au dossier, la rédaction de fiches de rétroaction quotidienne ou l’utilisation de formulaires de mini-exercices d’évaluation clinique ainsi que la présentation d’une rétroaction formative à leurs candidats. « Les objectifs de chaque module en ligne cadrent avec les compétences et les relient à ces outils spécifiques », déclare Mme Oryschak. La formation en ligne à l’intention des évaluateurs fournit également des ressources supplémentaires aux évaluateurs souhaitant approfondir leurs connaissances sur des sujets spécifiques.

Du projet pilote à la mise en œuvre

Après avoir recueilli les commentaires sur la mise à l’essai auprès des responsables des programmes d’ECE et de certains évaluateurs, le CMC se prépare à lancer officiellement l’outil à l’été 2019. L’utilisation d’un système de gestion de l’apprentissage permettra à chaque programme d’avoir son propre portail. « Les programmes pourront accorder l’accès à leurs évaluateurs dans le système. En plus des 11 modules, ceux-ci pourront télécharger du contenu supplémentaire spécifique à leur province ou territoire », affirme Mme Oryschak.

La formation en ligne offre non seulement du contenu de grande qualité aux évaluateurs, mais elle peut aussi être approfondie davantage en fonction des besoins des programmes d’ECE partout au Canada.