Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher

Prise de décisions cliniques

Familiarisez-vous avec les cas de prise de décisions cliniques et les types de questions que vous verrez dans l’EACMC, partie I.

Aperçu

La composante de prise de décisions cliniques (PDC) de l’examen comprend 38 descriptions de cas, suivies d’une ou de plusieurs questions, qui évaluent des aspects clés de résolution de cas cliniques. On pourrait vous demander ce qui suit :

  • Obtenir de l’information clinique;
  • Ordonner des procédures de diagnostic;
  • Poser des diagnostics
    OU
  • Prescrire une thérapie.

Vos décisions doivent refléter la gestion d’un patient réel.

Au total, on vous présentera de 65 à 75 questions liées aux 38 cas de PDC. Les questions sont présentées dans un menu court ou sous forme de réponse écrite. La composante de PDC comprend des questions pilotes aussi appelées questions d’essai préliminaire qui sont notées si elles sont valables sur le plan psychométrique. La durée standard, maximale allouée pour cette composante de PDC de l’examen est de 3,5 heures.

Tous les cas et questions de PDC sont présentés en un seul bloc. Vous pouvez naviguer librement entre toutes les questions de PDC. Vous pouvez marquer les questions et y revenir à n’importe quel moment pendant la composante portant sur la PDC. Certains éléments d’examen seront illustrés, comme des photographies, des diagrammes, des radiographies, des électrocardiogrammes et du matériel graphique ou tabulé. Si cela est pertinent à une question, on vous présentera les valeurs normales de laboratoire directement dans la question de PDC.

Les points ne sont pas déduits pour les réponses erronées. Cependant, vous recevrez une note de zéro pour une question si vous dépassez le nombre maximal de réponses admissibles ou si vous choisissez une réponse qui est considérée comme nuisible ou dangereuse pour le patient. Voir ci-dessous pour obtenir des conseils sur la façon de répondre aux questions de PDC.

Vous n’êtes tenu de présenter l’examen qu’une fois, lorsque vous avez terminé votre composante de PDC et que vous êtes prêt à la soumettre, ou lorsque le temps qui vous est alloué est écoulé. Une fois que vous avez soumis votre examen, vous ne pouvez pas revenir en arrière pour modifier vos réponses.

Conseils liés à la prise de décisions cliniques

La vidéo suivante présente des conseils qui vous aideront à comprendre et à vous préparer pour la composante de PDC. Elle explore la gestion du temps, les instructions relatives aux questions, la notation et les détails du scénario pour les questions de PDC.

Veuillez noter que les éléments graphiques de la vidéo ne sont pas représentatifs de l’examen.

Lire la vidéo

Questions à menu court

Une question à menu court est semblable à une question à choix multiples (QCM). Cependant, au lieu de présenter une liste de trois à cinq réponses possibles comme une QCM, une question à menu court offre habituellement 6 à 30 options. On peut vous demander de choisir une seule de ces options, d’en sélectionner jusqu’à un certain nombre ou d’en sélectionner autant qu’il y a lieu.

Veuillez noter que la majorité des questions sont formulées au pluriel (p. ex. « traitements », « diagnostics », etc.). Même lorsqu’on vous demande de choisir « traitements », il peut n’y avoir qu’une seule bonne réponse.

Pour sélectionner une option, cliquez sur le texte de cette option. Vous pouvez désélectionner une option en cliquant sur celle-ci une deuxième fois. Chaque fois que vous sélectionnez une option ou que vous la désélectionnez, le nombre total d’options actuellement sélectionnées pour cette question s’affiche.

Questions écrites

Une question écrite vous demande de taper votre réponse. Pour vous assurer que vos réponses écrites reçoivent le maximum de crédit possible, suivez les règles suivantes:

  1. Consignez une seule réponse dans chacune des cases fournies. Si une question vous demande d’« Énumérer quatre diagnostics », quatre cases seront fournies, une pour chaque réponse. En tapant plus d’une réponse dans une case, vous pourriez obtenir une note de zéro si vous dépassez le nombre maximal de réponses permises pour cette question.
  2. Soyez précis. Par exemple, la « maladie thyroïdienne » est une réponse diagnostique inacceptable lorsque « l’hyperthyroïdie » est le bon diagnostic.
  3. Si l’on vous demande d’inscrire des médicaments, utilisez des noms génériques. Lisez attentivement ces questions pour déterminer si vous devez également préciser la voie d’administration et la posologie.
  4. Écrivez soigneusement vos réponses. Les bonnes réponses se composent généralement de mots simples ou de phrases courtes. Vous pouvez taper vos réponses pour les tests courants comme représentant leurs acronymes respectifs ou en forme abrégée. Cependant vous devriez vous assurer qu’elles sont précises et n’ont pas plusieurs significations. Il n’y a pas de pénalités pour les fautes d’orthographe, si la réponse fournie est clairement indicative de la réponse prévue.

Comment répondre aux questions

Les directives pour chaque question sont différentes et doivent être suivies. Par exemple :

  1. Certaines questions précisent le nombre exact de réponses à entrer ou à sélectionner (p. ex. « Énumérez seulement une réponse »). Si vous dépassez le nombre de réponses précisé, vous recevrez une note de zéro pour l’ensemble de la question, même si vos réponses contiennent les bonnes réponses.
  2. Certaines questions imposent une limite supérieure au nombre de réponses à entrer ou à sélectionner (p. ex., « Choisir jusqu’à six réponses »). Ne pas dépasser ce nombre. De plus, vous n’aurez peut-être pas non plus à sélectionner ou à inscrire ce nombre de réponses. Par exemple, une question vous demande de sélectionner jusqu’à six réponses. Cependant, la bonne réponse ne peut comprendre que trois ou quatre réponses. Si vous estimez que votre réponse correspond au nombre de réponses permis, vous courez le risque de sélectionner certaines des mauvaises réponses. Si vous choisissez des enquêtes ou des traitements inappropriés qui pourraient nuire au patient, vous obtiendrez une note de zéro pour cette question.
  3. Certaines questions vous laissent le soin de choisir, selon votre jugement, le plus grand nombre de réponses « le cas échéant ». Ce que vous jugez être le nombre « approprié » ne devrait être dicté que par ce que vous feriez dans la situation clinique réelle. Vous ne devriez pas être tenté, par exemple, de fournir un nombre excessif de réponses afin de vous assurer d’avoir inclus la bonne réponse. Les clés de correction pour ce type de question :
    1. Fixent des limites au nombre maximal de réponses acceptables, car un nombre excessif peut laisser entendre que vous enquêtez trop sur un patient.
    2. Pénalisent les réponses inappropriées.

Dans l’un ou l’autre des cas susmentionnés, une note de zéro sera attribuée.

Questions écrites – Qu’est-ce que représente une réponse?

La composante de PDC de l’EACMC, partieI, inclut des questions auxquelles vous devrez répondre par écrit. Pour certaines questions, on vous demandera d’énumérer un nombre de réponses précis. Afin de vous offrir des directives complémentaires et de vous éviter de dépasser le nombre maximal de réponses acceptées, veuillez consulter les exemples d’éléments comptabilisés et non comptabilisés comme une réponse de PDC. Vous aurez accès à ces exemples le jour de l’examen.

Exemple de PDC

Cas 1
Depuis 3 mois, une adolescente de 13 ans souffre de diarrhée intermittente, a perdu du poids et ressent une faiblesse musculaire malgré un appétit de plus en plus vorace. Elle a également ressenti des palpitations intermittentes. Ses parents disent que son rendement scolaire est en régression depuis quelques mois. Aussi, elle est facilement bouleversée et a de la difficulté à se concentrer. Son sommeil est irrégulier. L’examen physique démontre un léger tremblement des doigts lorsque les bras sont tendus. Ses paumes sont moites. Sa glycémie s’élève à 4,5 mmol/l.

Selon les informations présentées ci-dessus, répondez aux questions suivantes.

Question 1
Quel est le diagnostic le plus probable?

Inscrivez-en jusqu’à trois.
1.
2.
3.
________________________________
________________________________
________________________________

Réponse :
Hyperthyroïdie (maladie de Graves) – 1 point

S’il y a plus de 3 réponses – 0 point
RÉPONSE NON ACCEPTABLE « Affection thyroïdienne »

Question 2
Quels tests ou examens demanderez-vous à ce moment-ci?

Choisissez jusqu’à trois réponses.
    1.  Colonoscopie
    2.  Cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique
    3.  Vitesse de sédimentation
    4.  Biopsie jéjunale
    5.  Évaluation psychométrique
    6.  Biopsie rectale
    7.  Dosage de la 17-hydroxyprogestérone sérique
    8.  Dosage sérique de la bêta-gonadotropine chorionique humaine (B-hCG)
    9.  Dosage des électrolytes sériques
  10.  Dosage sérique de l’insuline
  11.  Dosage sérique de T3 et T4
  12.  Dosage sérique de l’acide vanylmandélique
  13.  Test de la sueur
  14.  Dosage de l’œstradiol urinaire
  15.  Dosage de l’acide homovanillique dans les urines
Réponse:
Sélection de Dosage sérique de T3 et T4 – 1 point
Sélection de plus de 3 réponses – 0 point
Sélection de dosage sérique de la bêta-gonadotropine chorionique humaine (B-hCG) et électrolytes sériques et dosage sérique de T3 et T4 – 1 point

Examen physique

  • Signes vitaux
    • Y compris pression artérielle, fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, température, saturation en oxygène (TA, FC, FR, Temp., SaO2)
  • Évaluation des voies aériennes
  • Évaluation de la fonction respiratoire
  • Évaluation de la fonction circulatoire

Hématologie

  • Rapport international normalisé (RIN) et temps de céphaline (PTT)
  • Formule sanguine (FSC) et formule différentielle
  • Groupage sanguin et épreuve de compatibilité croisée

Biochimie du sang

  • Enzymes cardiaques
    • Y compris créatine kinase et troponine I ou troponine T (CK, TNI ou CK, TNT)
  • Électrolytes
    • Y compris sodium, potassium, chlorure et bicarbonate (Na, K, Cl, HCO3)
    • Excluant le glucose
  • Folate
  • Hormone folliculostimulante et hormone lutéinisante (FSH et LH)
  • Triiodothyronine libre (FT3)
  • Thyroxine libre (FT4)
  • Immunoglobulines
  • Lipides ou profil lipidique
    • Y compris lipoprotéines de basse et de haute densité, cholestérol total et triglycérides (LDL, HDL, Chol, TG)
  • Enzymes hépatiques
    • Y compris aspartate aminotransférase, alanine aminotransférase, gamma-glutamyl transférase, phosphatase alcaline, bilirubine (AST, ALT, GGT, ALP, BR)
  • Tests de fonction hépatique
    • Y compris bilirubine, RIN, albumine
  • Fonction rénale
    • Y compris créatinine, débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe), urée (BUN)
  • Fonction thyroïdienne
    • Thyrotropine (TSH) seulement
  • Vitamine B12

Urines

  • Analyse d’urine
    • Y compris analyse courante et microscopie

Microbiologie

  • Prélèvement d’urine pour culture et antibiogramme
  • Analyse du liquide lombaire
  • Gonorrhée et chlamydia

Médicaments et style de vie

  • Alimentation et activité physique
  • Calcium
  • Vitamine D

Médicaments et style de vie

  • Tomodensitométrie (CT) de l’abdomen
  • CT du bassin
  • Échographie du bassin
  • Échographie de l’abdomen
  • Points ABC (voies respiratoires, respiration et circulation) (comptés comme 3 réponses)
  • Bilan sanguin, y compris FSC, électrolytes, BUN, créatinine et glucose (comptés comme 4 réponses)
  • Calcium et vitamine D (comptés comme 2 réponses)
  • CT de l’abdomen et du bassin (comptés comme 2 réponses)
  • Électrolytes, BUN, créatinine (comptés comme 2 réponses)
  • Vitesse de sédimentation et protéine C réactive (comptés comme 2 réponses)
  • Folate et vitamine B12 (comptés comme 2 réponses)
  • FSH, LH, estradiol, progestérone (comptés comme 3 réponses)
  • Hépatite A, B et C (comptés comme 3 réponses)
  • Fer, ferritine, capacité totale de fixation du fer (comptés comme 3 réponses)
  • Magnésium, calcium, phosphore (comptés comme 3 réponses)
  • Thyrotropine (TSH), FT4, FT3 (comptés comme 3 réponses)

Réponses incorrectes*

  • Chimie standard (Chem-7) est incorrect à moins de précisions additionnelles
  • Mesure du taux de fer est incorrect à moins de précisions additionnelles
  • Bilan électrolytique étendu est incorrect à moins de précisions additionnelles
  • Profil thyroïdien est incorrect à moins de précisions additionnelles

* Ce sont là des exemples de termes non spécifiques constituant par conséquent des réponses incorrectes. Toutefois, si un candidat donne des indications entre parenthèses pour préciser ce à quoi il fait référence, alors il convient noter de telles réponses en conséquence. Par exemple :

  • Bilan électrolytique étendu (magnésium, calcium, phosphore) = comptés comme 3 réponses
  • Profil thyroïdien (TSH et T4) = comptés comme 2 réponses
  • Profil thyroïdien (TSH, T3, et T4) = comptés comme 3 réponses
En savoir plus...