Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Nouvelles
NouvellesLe CMC met en œuvre un service d’attribution du Licencié du Conseil médical du Canada

Le CMC met en œuvre un service d’attribution du Licencié du Conseil médical du Canada

Le 15 juillet 2021

Le 29 juin 2021, le Conseil médical du Canada (CMC) a lancé un nouveau service d’affaires consacré à l’attribution du Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC) comme processus autonome. Ce service aidera les candidats qui n’ont pas été en mesure de compléter l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie II, pendant la pandémie, ainsi que ceux qui poursuivent leur cheminement vers l’obtention d’un permis d’exercice. Afin de s’assurer que le CMC se conforme à la Politique sur l’inscription au Registre médical canadien, une approche en deux étapes est prévue pour la mise en œuvre de ce nouveau service.

La première phase est en cours et se terminera pendant les mois d’été. Le CMC procédera au traitement des cohortes de l’EACMC, partie II, de mai 2020 et 2021 qui étaient inscrites à l’examen. Lorsque le LCMC aura été attribué, les ordres des médecins pourront accéder à l’information via le portail inscriptionmed.ca.

La phase deux s’appliquera à un plus grand groupe de candidats. Le CMC ajoutera une demande de service du LCMC à inscriptionmed.ca pour permettre à tous les autres candidats admissibles qui répondent aux nouveaux critères de demander le titre de LCMC. Cette phase devrait être en place d’ici janvier 2022.

Tous les candidats qui demandent le titre de LCMC par l’entremise de leur compte inscriptionmed.ca devront acquitter des frais d’inscription de 250 $.

Les frais ont été établis dans le but d’être justes et raisonnables. Ils se basent sur les coûts pour valider l’admissibilité, traiter et émettre le LCMC, notamment :

  1. La vérification de l’identité et des titres de compétences pour s’assurer que les candidats répondent aux critères établis du LCMC
  2. La gestion des cas complexes, c.‑à‑d. l’indisponibilité des documents requis, l’examen des documents de remplacement acceptables, les demandes de changement de nom et la gestion des documents frauduleux
  3. Le traitement du certificat d’enregistrement à titre de LCMC et du « testamur »
  4. L’impression et l’envoi au Canada et à l’étranger
  5. L’inclusion, l’exactitude et l’entretien du Registre médical canadien

De plus, les frais généraux sont déterminés en fonction du temps et des efforts requis pour soutenir chaque activité. Les frais du CMC sont révisés chaque année et ajustés au besoin.

Le CMC sollicitera la collaboration des Bureaux d’Études médicales postdoctorales des facultés de médecine canadiennes pour confirmer que les candidats satisfont aux exigences de la formation clinique postdoctorale.

Le CMC remercie les candidats et les intervenants pour leur patience alors qu’il traversait la pandémie et apportait les changements nécessaires à ses examens et processus.