Le Conseil médical du Canada

Le jour de l’examen

Le jour de l’examen

Le jour de l’examen

La présente page présente un aperçu de ce à quoi vous pouvez vous attendre le jour où vous subissez l’examen de la Collaboration en matière d’évaluation (CNE).

Quoi apporter pour l’examen de la CNE

  • un sarrau blanc sans logo d’université ou d’hôpital,
  • un stéthoscope,
  • un marteau à réflexes.

Vous devez utiliser les poches de votre sarau pour votre stéthoscope et votre marteau à réflexes étant donné qu’aucun sac n’est permis.

Des crayons avec gomme à effacer vous seront fournis au centre d’examen. Vous devrez utiliser ces crayons.

Inscription et séance d’orientation

Avant le jour de l’examen, une carte d’admission vous sera fournie dans une trousse d’examen par l’entremise de votre compte inscriptionmed.ca. Vous devez l’imprimer et l’apporter avec vous pour pouvoir être admis à l’examen.

Tous vos effets personnels seront recueillis à l’inscription (p. ex., clés, documents, stylos et crayons, portefeuilles, téléphones cellulaires, assistants numériques personnels et manteaux) et seront rangés jusqu’après l’examen. Même si nous nous efforçons de ranger vos effets personnels en lieu sûr, le Conseil médical du Canada (CMC) est toutefois non-responsable de vos effets personnels, et nous vous recommandons donc d’apporter le moins possible.

Si vous êtes en retard de plus de 15 minutes pour l’inscription, le droit d’entrée à l’examen pourrait vous être refusé.

Immédiatement après l’inscription, vous assisterez à une séance d’orientation portant sur les détails logistiques de l’examen. Vous aurez l’occasion de poser des questions.

Une fois que vous commencerez l’examen, ceci sera considéré comme une tentative même si vous ne pouvez pas terminer l’examen.

Mesures de sécurité

Il vous sera interdit de parler avec d’autres candidats une fois que l’examen aura commencé. L’accès aux dispositifs de communication, y compris le téléphone ou le téléphone cellulaire, pendant l’examen et pendant la période d’isolement est interdit.

Veuillez noter qu’il vous sera interdit de porter tout type de montres (analogues, digitales, intelligentes) le jour de l’examen. Une horloge sera disponible dans chaque station.

Si vous enfreignez les règles, il est possible que vous soyez renvoyé de l’examen, que vos résultats soient invalidés et que vous soyez interdit de passer tout examen futur du CMC.

Identification du candidat

Le matricule d’identification est imprimé sur des autocollants avec code à barres qui vous sont remis à l’inscription. En entrant dans chacune des stations d’examen, vous devez remettre un autocollant au médecin examinateur. De plus, vous devez porter un insigne qui vous sera aussi remis à l’inscription. Le numéro de votre première station sera indiqué sur cet insigne.

Carnet du candidat

Nous vous remettrons un bloc-notes dans lequel vous pouvez prendre des notes pendant l’examen. Vous recevrez seulement un bloc-notes dans lequel aucune page ne pourra être ajoutée. Vos notes dans le bloc-notes ne seront pas évaluées. Un de vos autocollants est apposé sur la page couverture du bloc-notes et vos autocollants avec code à barre sont inclus dans le bloc-notes. Ce bloc-notes doit être remis intact (y compris les autocollants inutilisés), au bureau d’inscription. Aucune page et aucune section de page ne doit être déchirée ou arrachée.

Plaintes et conflits d’intérêts

Si vous croyez que des problèmes administratifs, environnementaux ou de santé personnels peuvent influer de façon considérable vos résultats, vous devez :

  1. en informer immédiatement l’examinateur en chef du centre d’examen au moment de la séance d’examen;
  2. remplir un rapport d’incident au centre d’examen le plus tôt possible après l’incident;
  3. envoyer un message par l’entremise de votre compte inscriptionmed.ca qui comporte les détails de l’incident, dans un délai d’une semaine suivant l’examen.

Toute intervention, s’il y a lieu, ne sera possible que si vous nous avisez du problème de cette façon. Des incidents qui se sont déroulés le jour de l’examen ne peuvent pas être examinés après cette date limite.

Si vous avez des doutes sur un conflit d’intérêts possible, nous vous recommandons fortement de communiquer avec le CMC avant le jour de l’examen. Pendant l’examen, si vous rencontrez un médecin examinateur ou un patient standardisé avec qui vous êtes en conflit d’intérêts, vous devez :

  1. quitter la station et en informer immédiatement le personnel. Une fois que le personnel en aura été avisé, il prendra des dispositions nécessaires pour que vous puissiez faire cette station;
  2. envoyer un message par l’entremise de votre compte inscriptionmed.ca avisant le CMC de l’incident dans un délai d’une semaine suivant l’examen.

Le CMC estime qu’il y a conflit d’intérêts, si l’examinateur ou le patient standardisé :

  • est apparenté par le sang ou par alliance au candidat;
  • a ou a déjà eu une relation d’affaires ou des liens sociaux avec le candidat ou s’il est un collègue professionnel; ou
  • si un conflit d’intérêts concernant le candidat, l’examinateur ou le patient standardisé a été identifié (il y a une plainte en instance dans un autre contexte).

Des connaissances entre un candidat, un examinateur ou un patient standardisé ne constituent pas nécessairement un conflit d’intérêts.

Lire la suite
En voir moins

Abandon de l’examen

Une fois que vous débuterez l’examen, ceci sera considéré comme une tentative même si vous ne pouvez pas compléter l’examen. Si vous choisissez d’abandonner l’examen, vous devrez signer, le jour de l’examen un formulaire standard d’abandon.

Déroulement de l’examen et durée

Des panneaux seront affichés afin de vous guider durant l’examen et le personnel sera à votre disposition pour vous remettre des directives. L’examen comprend l’inscription des candidats, une séance d’orientation et parfois une période d’isolement pour une durée d’environ six heures et demie à sept heures. L’examen clinique objectif structuré (ECOS) dure environ trois heures.

Rendement à l’ECOS

Dans une station d’examen, on peut vous demander de :

  • recueillir une anamnèse ou faire un examen physique.
  • répondre aux préoccupations du patient concernant les résultats, un diagnostic ou un problème médical.
  • prendre en charge un patient qui se présente à un bureau de médecine familiale ou à un département d’urgence.

Si vous terminez la rencontre avec le patient avant le temps alloué, vous devez attendre en silence. Si vous vous souvenez de quelque chose que vous voudriez faire de plus, vous pouvez poursuivre la rencontre avec le patient en tout temps jusqu’à la sonnerie ou l’alarme finale de 11 minutes selon la station.

Une fois que la période de questions orales est commencée, vous ne pouvez plus reprendre la rencontre avec le patient, même s’il reste du temps à la fin de la station. Après la sonnerie annonçant la fin de la station, vous devez quitter la station et vous rendre à la station suivante. Vous ne pouvez pas quitter la station avant la fin.

Vous ne devez pas pratiquer d’examen gynécologique, rectal, ou des seins. Dans une station où vous croyez qu’un tel examen est indiqué, vous devriez en informer le médecin examinateur. S’il y des constatations pertinentes requises pour compléter la rencontre clinique ou répondre aux questions orales, le médecin examinateur vous fournira ces constatations.

Lire la suite
En voir moins

Déplacements d’une station à l’autre

Une période de temps sera allouée pour vous rendre à la prochaine station et pour lire les consignes. Pendant ce temps, veuillez retirer un autocollant avec code à barres de la feuille afin d’être prêt à le remettre au médecin examinateur. À la sonnerie, entrez dans la pièce et effectuez la tâche indiquée.

Consignes à l’intention du candidat

Vous devez lire attentivement les consignes à chaque station. Par exemple, dans une station d‘examen physique, vous devez saluer le patient, effectuer les manœuvres que vous jugez pertinentes, tout en décrivant ce que vous faites et vos constatations au patient et au médecin examinateur. Vous ne devez pas poser de questions au patient durant l’examen physique à moins qu’elles soient en rapport direct avec l’examen. Par exemple : « Est-ce que ça fait mal quand vous levez le bras? » Par ailleurs, il n’est pas opportun de faire un examen physique lors d’une station d’anamnèse.

Dans le cadre d’une station qui comprend à la fois une anamnèse et un examen physique ou qui porte sur la prise en charge (soit la prise de mesures nécessaires au traitement d’un problème clinique donné), c’est à vous d’établir la priorité des tâches.

Les consignes pour chaque station sont affichées à côté de la porte et sont disponibles à l’intérieur de la station. Elles comportent les éléments suivants : le nom et l’âge du patient, le problème présenté, le lieu (clinique de médecine familiale ou département d’urgence) et le type de station. Les signes vitaux, les résultats d’examen et/ou les éléments des antécédents familiaux peuvent vous être fournis. Vous pouvez prendre des notes pendant que vous attendez d’entrer dans la pièce.

Voici un exemple de consignes à l’intention du candidat pour une station clinique :

Jonathan Jones, âgé de 65 ans, se présente à votre bureau en raison de douleur abdominale.
AU COURS DES 8 PROCHAINES MINUTES : PROCÉDEZ À UN EXAMEN PHYSIQUE CIBLÉ ET PERTINENT
Pendant l’examen physique, EXPLIQUEZ À L’EXAMINATEUR ce que vous faites et DÉCRIVEZ VOS CONSTATATIONS.
Après la sonnerie de 8 minutes, l’examinateur vous posera des questions au sujet de ce patient.
REMETTEZ UNE ÉTIQUETTE À L’EXAMINATEUR

L’adjectif « CIBLÉ » constitue le mot clé de ces consignes. Vous devez effectuer un examen physique pertinent pour évaluer une douleur abdominale. Il n’est pas nécessaire de recueillir l’anamnèse (et aucune note n’est allouée à cet effet). C’est le déroulement de l’examen physique qui compte, c’est-à-dire les diverses manœuvres que vous effectuez.

Lire la suite
En voir moins

Confidentialité – le matériel et le contenu de l’examen ne doivent pas êtres dévoilés

Dans le cadre du processus d’examen, vous acceptez de ne pas divulguer à autrui d’information sur le matériel ou le contenu de l’examen. Cela veut dire qu’il vous est interdit en tout temps, et même après l’examen, de discuter du contenu de l’examen (prestation des patients et conclusions, questions orales, cas, etc.).

Des exemples de manquements à l’obligation de confidentialité comprennent notamment :

  • Comparer les réponses des patients avec vos collègues
  • Partager du contenu de l’examen avec des candidats qui passeront l’examen dans le futur
  • Diffuser de l’information en ligne

Le CMC surveille de près les manquements à l’obligation de confidentialité et prendra des mesures disciplinaires ou légales contre les candidats qui divulguent de l’information d’examen. Le fait d’accepter de protéger le caractère confidentiel des examens puis de manquer à cette obligation est considéré comme un acte contraire à l’éthique professionnelle.

Si vous ne respectez pas l’obligation de confidentialité et que vous divulguez le contenu d’un examen vous pourrez vous voir refuser l’obtention de vos résultats à l’examen, faire l’objet d’un signalement à un organisme de réglementation ou à une autre organisation médicale ou perdre le droit de passer ultérieurement les examens du CMC.