Notation

Aperçu
Comment les notes globales et les notes partielles sont-elles calculées pour l’EACMC, partie I?
Comment détermine-t-on la note de passage?
Comment détermine-t-on si un candidat a réussi ou échoué à l’examen?
Qu’est-ce qui figure sur le relevé de résultats et sur le rapport d’information supplémentaire?
Améliorations au rapport d’information supplémentaire mis en oeuvre en 2016

Aperçu

Les résultats obtenus à l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie I, sont distincts de ceux obtenus à l’EACMC, partie II. Le statut de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC) n’est décerné qu’aux candidats qui ont réussi l’EACMC, partie I et partie II.

L’EACMC, partie I, comprend 196 questions à choix multiples et de 40 à 50 cas de prise de décisions cliniques  (PDC) (environ 80 questions). Des 196 questions à choix multiples, 144 sont notées et 52 sont des questions pilotes, posées pour la première fois. À la suite de la calibration statistique de ces 52 questions, une décision est prise à savoir si elles seront utilisées comme questions notées. En général, de 80 à 90% (42 à 47) de ces questions à choix multiples sont utilisées comme questions notées. Des 80 questions de prise de décisions cliniques, environ 65 sont notées et les autres sont des questions pilotes qui ne sont pas utilisées lors du calcul de la note globale du candidat. Bien que les questions non-notées ne comptent pas pour le résultat final, elles ne sont pas identifiées comme étant des questions non-notées dans l’examen. Nous incitons donc les candidats à répondre du mieux qu’ils peuvent à toutes les questions.

L’EACMC, partie I, comme tous les examens du Conseil médical du Canada (CMC), est un test critériel. Ceci signifie que les candidats qui satisfont à la norme ou qui dépassent la norme réussiront tous l’examen, peu importe les résultats obtenus par les autres candidats à l’examen.

Comment les notes globales et les notes partielles sont-elles calculées pour l’EACMC, partie I?

La note globale correspond à la somme des notes obtenues pour les questions à choix multiples et pour les questions de prise de décisions cliniques (PDC). Pour les questions à choix multiples, 1 point est alloué pour chaque bonne réponse et 0 est alloué pour chaque mauvaise réponse. Pour les questions de prises de décisions cliniques, un maximum d’un point est alloué par question. Dans certaines questions, dont la réponse comprend par exemple, quatre éléments distincts, les candidats peuvent obtenir des fractions de point (par ex., 0,25, 0,5, 0,75 ou 1). La note globale de l’EACMC, partie I, est rapportée sur une échelle de notes allant de 50 à 950. On compte huit notes partielles; sept se rapportant à des disciplines (médecine familiale, médecine, obstétrique et gynécologie, pédiatrie, santé de la population et aspects éthiques, légaux et organisationnels de la pratique médicale, psychiatrie et chirurgie) et une note partielle pour la prise de décisions cliniques. Les notes partielles se rapportant à des disciplines ne comprennent que des notes provenant des questions à choix multiples, à l’exception de la note partielle pour la médecine familiale qui comprend aussi des notes pour la PDC. Les notes partielles pour la PDC incluent les notes pour la PDC seulement.

Comment détermine-t-on la note de passage?

Le CMC effectue un exercice d’établissement de la norme, à tous les trois à cinq ans afin d’assurer que la norme et la note de passage convient toujours. L’établissement de la norme est un processus utilisé pour définir un niveau acceptable de rendement et établir une note de passage.

À l’automne 2014, le CMC a effectué un exercice rigoureux d’établissement du seuil de réussite, fondé sur l’expertise et les jugements d’un groupe de 17 médecins de partout au pays ayant plusieurs années d’expérience dans la supervision d’étudiants et de résidents, qui représentaient les facultés de médecine et différentes spécialités. La méthode du signet (Bookmark Method) a été utilisée avec succès et soutenue par plusieurs programmes d’examen à grande échelle dans le monde. Suivant l’exercice d’établissement du seuil de réussite, la note de passage recommandée a été présentée au Comité central des examens (CCE) qui l’a approuvée en juin 2015. Le rapport technique sur l’exercice d’établissement de la norme pour l’EACMC, partie I, fournit des renseignements supplémentaires.

En utilisant les résultats de tous les candidats à l’EACMC, partie I, du printemps 2015, il a été établi qu’une nouvelle échelle allant de 50 à 950 avait une moyenne de 500 et un écart type de 100. Les résultats de la session d’examen du printemps 2015 et de toutes les sessions d’examen subséquentes sont rapportés sur cette échelle ce qui nous permet de comparer les rendements des candidats d’une session à l’autre à partir du printemps 2015. Par exemple, si vous obtenez la note de 600, votre niveau de compétence équivaut à un écart type au-dessus de la moyenne du groupe de référence qui était de 500. Sur cette nouvelle échelle, la note de passage recommandée par le groupe d’établissement de la norme et approuvée par le CCE est de 427. Cette note de passage sera maintenue en place jusqu’au nouvel exercice d’établissement du seuil de réussite qui aura lieu en 2018.

La note de passage pour l’EACMC, partie I, avant 2015 était de 390. La nouvelle note de passage (427), équivaut à 440 sur l’échelle antérieure à 2015.

Comment détermine-t-on si un candidat a réussi ou échoué à l’examen?

On détermine si un candidat a réussi ou échoué à l’examen en fonction du résultat final (par ex., réussite, échec) et basé sur le positionnement de la note sur l’échelle en relation avec la note de passage établie pour l’examen. Une note globale égale ou supérieure à la note de passage est une réussite et une note globale inférieure à la note de passage est un échec. Le rendement d’un candidat est jugé par rapport à la note de passage et non par rapport au rendement des autres candidats à l’examen.

Qu’est-ce qui figure sur le relevé de résultats et sur le rapport d’information supplémentaire?

Le relevé de résultats indique le résultat final du candidat à l’examen ainsi que sa note globale et la note de passage. Des renseignements supplémentaires sur les notes partielles des disciplines et des cas de PDC, ainsi que des renseignements comparatifs, sont fournis dans le rapport d’information supplémentaire. Un échantillon d’un relevé de résultats et un échantillon d’un rapport d’information supplémentaire, contenant des données fictives et aléatoires, décrit l’information présentée au candidat. Le relevé de résultats et le rapport d’information supplémentaire sont mis à la disposition des candidats par l’entremise de leur compte inscriptionmed.ca

Améliorations apportées au rapport d’information supplémentaire mis en oeuvre en 2016

À partir de 2016, le rapport d’information supplémentaire qui est utilisé par le CMC pour fournir une rétroaction aux candidats est actuellement uniformisé pour tous les examens administrés par le CMC.

Les modifications apportées au rapport d’information supplémentaire en 2016 comprennent notamment la combinaison des notes partielles et des quintiles en une seule note et le remplacement des quintiles par la note moyenne des candidats qui passent l’examen pour la première fois et qui le réussissent. Ces changements devraient permettre aux candidats de mieux comprendre et évaluer leur rendement quant au formulaire de l’examen qu’ils ont passé.