Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC)

LCMC et Registre médical canadien

Conformément au règlement interne du CMC :

Canadian-Medical-Register-LogoCritères

Tout médecin qui obtient un diplôme de médecine ne peut être inscrit au Registre médical canadien que s’il a fourni la preuve exigée d’au moins douze mois de formation clinique médicale postdoctorale ou un équivalent jugé acceptable par le directeur général et qu’il a réussi :

  • avant le 1er janvier 1992, l’examen d’aptitude; ou
  • l’EACMC, partie I, et l’EACMC, partie II; ou
  • l’EACMC, partie I, et, entre 2013 et 2015, l’examen harmonisé du CMC/CMFC.

LCMC

Tout médecin qui satisfait aux exigences précitées est inscrit au Registre médical canadien et reçoit un certificat d’enregistrement (petite carte de plastique), à titre de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC). Ce certificat constitue la seule preuve officielle d’inscription au Registre médical canadien. Après l’avoir présenté à un ordre des médecins ou à tout autre organisme en réponse aux exigences de celui-ci, le titulaire d’un tel certificat devrait veiller à le récupérer. Une version de dimensions plus grandes est également remise au titulaire pour fins d’encadrement. Cette version agrandie ne doit toutefois pas servir de preuve officielle d’inscription au Registre.

Restrictions

L’inscription à titre de LCMC ne s’accompagne pas de la délivrance d’un permis ouvrant droit d’exercer la médecine. La délivrance de ces permis relève des ordres des médecins. Lorsqu’un candidat satisfait aux diverses exigences imposées par un ordre des médecins, la dernière étape à franchir pour obtenir un permis d’exercice de la médecine consiste à soumettre une demande d’inscription auprès du registraire de cet ordre des médecins.