fbpx

Le Conseil médical du Canada

Évolution des évaluations

Évolution des évaluations

L’initiative sur l’évolution des évaluations a été mise en place pour informer nos intervenants clés à propos des changements initiés par l’exercice d’établissement du nouveau Plan directeur visant à améliorer nos examens. Les renseignements importants qui ont fait partie de nos efforts de communication sur l’évolution des évaluations se trouvent sur cette page.

À propos de l'initiative

À mesure que la prestation des soins de santé évolue, il en va autant au niveau des compétences que doivent posséder les professionnels de la santé. Le Conseil médical du Canada (CMC) soumet à des examens tous les diplômés en médecine qui souhaitent exercer la médecine au Canada.

Notre programme d’examen a subi d’importantes modifications qui ont pris effet en 2018 et en 2019. Ce processus de changement est appelé l’initiative sur l’évolution des évaluations du CMC.

Les avantages liés aux changements

L’initiative sur l’évolution des évaluations du CMC visait à fournir les avantages suivants :

  • moderniser les examens du CMC afin qu’ils correspondent mieux aux problèmes de santé de la population de patients et tiennent compte davantage des aspects psychosociaux des soins;
  • faire en sorte que les compétences, connaissances, habiletés et comportements cruciaux, qui sont au cœur de la prestation de soins sûrs et efficaces pour les patients au Canada, soient évalués de manière appropriée aux deux points de décision suivants : début de la résidence et début de la pratique autonome;
  • élaborer davantage les documents préparatoires et les améliorer afin de présenter un contenu plus approfondi;
  • continuer d’harmoniser les examens du CMC aux pratiques exemplaires relatives à l’éducation médicale et à l’évaluation.

Comment en est-on arrivé à ces modifications?

Les modifications aux examens du CMC représentaient une tâche considérable nécessitant des consultations approfondies avec des partenaires dans le milieu médical, y compris des professionnels et des enseignants de la santé et des étudiants en médecine. Les consultations ont notamment mené à ce qui suit :

  • En octobre 2011, le CMC a publié le rapport intitulé Recalibrage pour le XXIe siècle : Rapport du groupe de travail pour la révision des évaluations. Le rapport donne un aperçu de la vision d’avenir pour le CMC et propose une série de recommandations, dont une visant les plans directeur des examens du CMC;
  • Le Plan directeur final est fondé sur des données probantes et résulte d’une approche collaborative. En septembre 2014, il a été approuvé à l’unanimité par le Conseil du CMC, composé de représentants des ordres des médecins de chaque province et territoire, de membres d’universités de partout au Canada ainsi que d’étudiants et de représentants des résidents.

Examens du CMC touchés

Les modifications ont amélioré les quatre examens suivants du CMC et reflètent les besoins changeants en matière de soins de santé des Canadiens :

  1. Examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie I – il sert à évaluer les candidats canadiens et internationaux qui souhaitent s’inscrire à un programme de résidence.
  2. Examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC), partie II – il sert à évaluer les candidats canadiens et internationaux qui souhaitent exercer la médecine de façon autonome.
  3. Examen d’évaluation du Conseil médical du Canada (EECMC) – il servait d’évaluation pour les diplômés internationaux en médecine (DIM) qui souhaitaient exercer la médecine au Canada. Le dernier EECMC a eu lieu en novembre 2018 et n’est plus offert.
  4. Examen de la Collaboration nationale en matière d’évaluation (CNE) – il sert à évaluer les DIM qui souhaitent s’inscrire à un programme de résidence.

L’EACMC, partie I, et l’EACMC, partie II, constituent les composantes d’évaluation pour l’obtention du titre de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC) à l’intention des candidats canadiens et internationaux.

Quels furent les principaux changements?

Essentiellement, les changements ont touché les éléments évalués dans le cadre des examens du CMC. Le CMC fonde maintenant ses examens d’aptitude sur un nouveau plan directeur. L’accent est davantage mis sur ce qui suit :

  • la promotion de la santé, la prévention de la maladie et les facteurs psychosociaux;
  • la communication avec la famille du patient et d’autres professionnels et collègues en plus de la capacité de recueillir des données du patient, de poser un diagnostic et de gérer les soins.

De plus, les aspects généraux suivants des examens du CMC furent touchés :

  • modifications de la structure de l’examen, y compris l’ordre, les exigences et le contenu des examens;
  • l’élimination progressive de l’EECMC; la dernière session a eu lieu en novembre 2018;
  • modifications de la notation et nouvelles normes;
  • modifications de la façon dont les examens peuvent être passés et modifications aux critères d’admissibilité;
  • complexité accrue relativement à certaines des compétences à évaluer.

Modifications particulières à l’EACMC, partie I :

  • augmentation du nombre d’occasions offertes;
  • nouveau modèle de prestation du fournisseur;
  • accès international amélioré à compter de 2019.

Étudiants et diplômés canadiens

Aperçu de l’évaluation

Depuis 2011, le CMC examine de façon exhaustive ses processus d’évaluation, travaillant en collaboration avec toutes les facultés de médecine et tous les ordres des médecins, collèges de certification et autres partenaires.

Ce processus a permis de déterminer les domaines susceptibles d’être améliorés. Il a notamment été conclu qu’il fallait :

  1. mieux harmoniser le contenu des examens avec les besoins actuels en matière de soins de santé et les programmes d’études en médecine;
  2. augmenter le nombre d’occasions offertes pour passer et repasser l’EACMC, partie I;
  3. fournir des documents préparatoires additionnels pour l’EACMC, partie I et partie II.

Le nouveau plan directeur d’évaluation du CMC et l’initiative sur l’évolution des évaluations répondaient à ces trois préoccupations.

Renseignements importants

Les étudiants ou diplômés canadiens en médecine devaient s’attendre aux modifications suivantes à partir de 2018 et 2019 :

  1. modifications de l’EACMC, partie I et partie II, en vue d’une harmonisation avec le nouveau plan directeur. Plus particulièrement, l’accent est davantage mis sur la promotion de la santé, la prévention de la maladie et les facteurs psychosociaux – ainsi que sur la communication avec la famille du patient et d’autres professionnels et collègues;
  2. une nouvelle note de passage fut mise en œuvre à compter du printemps 2018 pour l’EACMC, partie I, et de l’automne 2018 pour l’EACMC, partie II;
  3. plus d’occasions pour passer et repasser l’EACMC, partie I, à partir de 2019 – l’examen est offert quatre ou cinq fois par année plutôt que deux fois par année. Il est également offert sur plusieurs semaines dans des centres gérés par des fournisseurs de services partout dans le monde;
  4. nouveaux documents préparatoires.
Ligne du temps de l’évolution des évaluations du CMC

Documents préparatoires

Les candidats se préparant à passer les nouveaux examens d’aptitude fondés sur le plan directeur, pouvaient s’appuyer sur de nouveaux documents préparatoires, notamment :

  • test de questions à choix multiples et test de prise de décisions cliniques – nouveaux tests améliorés, y compris le contenu lié au test de questions à choix multiples et à la prise de décisions cliniques. Chaque test représente un échantillon de l’EACMC, partie I;
  • examens préparatoires – versions complètes de l’EACMC, partie I, qui simulent l’expérience de l’examen et fournissent une rétroaction des questions aux candidats;
  • programmes d’autoapprentissage d’orientation sur des sujets comme la communication et la compétence culturelle ainsi que les aspects éthiques, juridiques et organisationnels de la médecine.

Ce programme d’autoapprentissage d’orientation est disponible sur inscriptionmed.ca alors que le test de questions à choix multiples, le test de prise de décisions cliniques et les examens préparatoires sont disponibles sur nos resources préparatoires.

Évolution des évaluations des étudiants et des diplômés canadiens

Dre Claire Touchie, Conseillère en chef en éducation médicale au CMC, décrit les modifications faites au programme d’examen du CMC. Cette vidéo étudie les éléments principaux de l’évolution des évaluations du CMC et décrit la façon dont les examens furent touchés et modifiés. Les étudiants et diplômés canadiens en médecine peuvent aussi se familiariser avec les ressources préparatoires disponibles et les dates importantes de cette évolution.

 

 

FAQ

Quels sont les avantages de ces modifications? 

  1. L’EACMC, partie I, est offert plus souvent que précédemment. Les candidats qui subissent et échouent à l’examen ont plus d’occasions de le passer de nouveau.
  2. Les étudiants canadiens en médecine qui en sont à leur dernière année d’études qui échouent à l’examen peuvent le repasser avant d’obtenir leur diplôme.
  3. Les examens continuent de refléter la pratique médicale canadienne et les programmes d’études en médecine, qui sont en constante évolution.

Quel était le plan ou la stratégie pour les modifications apportées au contenu des examens d’aptitude?

Il s’agit du plan directeur, un plan de base sur lequel nous nous sommes appuyés pour élaborer les examens à venir du CMC. Les exigences liées aux examens furent définies en fonction des dimensions suivantes : Activités du médecin et Dimensions des soins.

Graphique des exigences d’examen

Comment le nouveau contenu de l’examen d’aptitude a-t-il été mis à l’essai?

Le CMC continue d’appliquer ses normes et ses lignes directrices actuelles et de s’appuyer sur son expertise pour élaborer tout nouveau contenu. Dans ce cas, le nouveau contenu des examens fut mis à l’essai avant la période de lancement en 2018. Le contenu fut évalué des façons suivantes :

  • les nouvelles questions d’examen furent mises à l’essai dans le cadre de l’EACMC, partie I, sans être identifiées comme telles. Toutes les questions qui ne fonctionnaient pas furent exclues de la notation, comme c’est toujours le cas, que les questions soient nouvelles ou non;
  • de nouvelles stations d’examen furent incluses dans l’EACMC, partie II, mais les candidats ne savaient pas s’ils avaient affaire à des stations mises à l’essai ou à des stations d’examen. Les résultats obtenus aux stations mises à l’essai ne furent pas inclus dans le résultat des candidats.
Étudiants et diplômés internationaux

Aperçu de l’évaluation

Depuis 2011, le CMC examine de façon exhaustive ses processus d’évaluation, travaillant en collaboration avec toutes les facultés de médecine et tous les ordres des médecins, collèges de certification et autres partenaires.

Ce processus a permis de déterminer les domaines susceptibles d’être améliorés. Il a notamment été conclu qu’il fallait :

  1. augmenter le nombre d’occasions offertes pour passer et repasser l’EACMC, partie I;
  2. simplifier et rationaliser le processus d’évaluation pour les diplômés internationaux en médecine;
  3. fournir des documents préparatoires additionnels pour l’EACMC, partie I et partie II;
  4. réexaminer l’objectif et le mandat de l’examen de la CNE.

Le nouveau plan directeur d’évaluation du CMC et l’initiative sur l’évolution des évaluations abordaient tous ces domaines.

De plus, le 31 mars 2015, le gouvernement du Canada (Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers – intégration au marché du travail) a annoncé l’octroi de 6,7 millions de dollars versés sur trois ans et demie au CMC pour le projet d’évaluation rationalisée et équitable des médecins formés à l’étranger. Cette somme a servi à offrir l’EACMC, partie I, à l’échelle internationale et selon un calendrier plus souple, à partir de 2019.

Renseignements importants

La transition vers l’EACMC, partie I, offerte à l’échelle internationale supposera plusieurs changements importants.

Une réussite à l’EECMC n’est plus une exigence pour les DIM qui s’inscrivent à l’EACMC, partie I. À compter de la période d’inscription pour l’EACMC, partie I de 2019, les DIM pourront passer cet examen sans avoir à réussir l’EECMC au préalable. L’EECMC n’est plus offert; la dernière session a eu lieu en novembre 2018. Voici d’autres modifications qui furent apportées :

  1. plus d’occasions pour passer et repasser l’EACMC, partie I – l’examen est maintenant offert quatre ou cinq fois par année, plutôt que deux fois par année. Il est également offert sur plusieurs semaines dans des centres gérés par des fournisseurs de services partout dans le monde;
  2. nouveaux documents préparatoires;
  3. modifications de l’EACMC, partie I et partie II, en vue d’une harmonisation avec le nouveau plan directeur. Plus particulièrement, l’accent est davantage mis sur la promotion de la santé, la prévention de la maladie et les facteurs psychosociaux – ainsi que sur la communication avec la famille du patient et d’autres professionnels et collègues;
  4. une nouvelle note de passage fut mise en œuvre à compter du printemps 2018 pour l’EACMC, partie I, et de l’automne 2018 pour l’EACMC, partie II.
Ligne du temps de l’évolution des évaluations du CMC

Documents préparatoires

Afin d’atténuer le niveau de difficulté plus élevé de l’examen par rapport à l’examen ouvrant droit à l’exercice de la médecine, soit l’EECMC, le CMC offre de nouveaux documents préparatoires pour les DIM. Ces nouveaux documents comprennent notamment ce qui suit :

  • test de questions à choix multiples et test de prise de décisions cliniques – nouveaux tests améliorés, y compris le contenu lié au test de questions à choix multiples et à la prise de décisions cliniques. Chaque test représente un échantillon de l’EACMC, partie I;
  • examens préparatoires – versions complètes de l’EACMC, partie I, qui simulent l’expérience de l’examen et fournissent une rétroaction des questions aux candidats;
  • programmes d’autoapprentissage d’orientation sur des sujets comme la communication et la compétence culturelle ainsi que les aspects éthiques, juridiques et organisationnels de la médecine.

Ce programme d’autoapprentissage d’orientation est disponible sur inscriptionmed.ca alors que le test de questions à choix multiples, le test de prise de décisions cliniques et les examens préparatoires sont disponibles sur nos resources préparatoires.

Évolution des évaluations des étudiants et diplômés internationaux

Dre Claire Touchie, Conseillère en chef en éducation médicale au CMC, décrit les modifications faites au programme d’examen du CMC. Cette vidéo étudie les éléments principaux de l’évolution des évaluations du CMC et décrit la façon dont les examens furent touchés et modifiés. Les étudiants et diplômés internationaux en médecine peuvent aussi se familiariser avec les ressources préparatoires disponibles et les dates importantes de cette évolution.

 

 

FAQ

Quels sont les avantages de ces modifications pour les DIM?  

Les avantages de ces modifications sont notamment les suivants :

  • le processus d’évaluation est rationalisé pour les DIM;
  • une réussite à l’EECMC n’est plus une exigence pour les DIM qui présentent une demande à l’EACMC, partie I. À compter de la période d’inscription pour l’EACMC, partie I, de 2019, les DIM peuvent passer cet examen sans avoir à réussir l’EECMC. L’élimination progressive de l’EECMC est en cours; la dernière session a eu lieu en novembre 2018;
  • l’EACMC, partie I, est offert plus fréquemment que précédemment. À compter de 2019, les candidats qui passent et échouent à l’examen ont plus d’occasions de le repasser;
  • les documents préparatoires additionnels sont disponibles.

Quel était le plan ou la stratégie pour les modifications apportées au contenu des examens d’aptitude?

Il s’agit du plan directeur, un plan de base sur lequel nous nous sommes appuyés pour élaborer les examens à venir du CMC. Les exigences liées aux examens furent définies en fonction des dimensions suivantes : Activités du médecin et Dimensions des soins.

Graphique des exigences d’examen

Comment le nouveau contenu de l’examen d’aptitude a-t-il été mis à l’essai?

Le CMC continue d’appliquer ses normes et ses lignes directrices actuelles et de s’appuyer sur son expertise pour élaborer tout nouveau contenu. Dans ce cas, le nouveau contenu des examens fut mis à l’essai avant la période de lancement en 2018. Le contenu fut évalué des façons suivantes :

  • les nouvelles questions d’examen furent mises à l’essai dans le cadre de l’EACMC, partie I, sans être identifiées comme telles. Toutes les questions qui ne fonctionnaient pas furent exclues de la notation, comme c’est toujours le cas, que les questions soient nouvelles ou non;
  • de nouvelles stations d’examen furent incluses dans l’EACMC, partie II, mais les candidats ne savaient pas s’ils avaient affaire à des stations mises à l’essai ou à des stations d’examen. Les résultats obtenus aux stations mises à l’essai ne furent pas inclus dans le résultat des candidats.

Le CMC s’engage à :

  • jouer un rôle important en ce qui concerne l’allègement et la simplification des processus d’évaluation;
  • travailler étroitement avec les ordres des médecins et les éducateurs afin de continuer de refléter les programmes d’études en médecine;
  • collaborer avec des partenaires pour assurer à la population canadienne que nos médecins ont les connaissances les plus avancées et les meilleures pratiques et procédures;
  • poursuivre ses recherches rigoureuses sur les méthodes d’évaluation les plus récentes dans le domaine de l’évaluation des médecins.