Le Conseil médical du Canada

Frais pour soutenir une Évaluation de la capacité à exercer pancanadienne à venir en 2018

Frais pour soutenir une Évaluation de la capacité à exercer pancanadienne à venir en 2018

28 novembre 2017

Les diplômés internationaux en médecine peuvent profiter des évaluations de la capacité à exercer qui fonctionnent de façon homogène et sont comparables dans l’ensemble du pays.

À compter du 1er janvier 2018, on introduira des frais pour soutenir le travail continu et assurer la durabilité de l’initiative de l’Évaluation de la capacité à exercer (ECE). L’ECE est une voie d’accès à la pratique au Canada qui comprend des examens et une évaluation clinique réalisée au fil du temps (période pouvant aller jusqu’à trois mois). Ce parcours détermine si les diplômés internationaux en médecine (DIM) possèdent toutes les compétences requises pour exercer la médecine en toute sécurité.

Le début de 2018 marque une étape importante pour l’ECE. C’est la date où un projet, échelonné sur six ans, d’élaboration d’un modèle renfermant un ensemble de normes, d’outils et de matériel communs pour les programmes de l’ECE de partout au pays arrivera à sa fin, et où l’initiative deviendra opérationnelle. Cette initiative permet de s’assurer que tous les programmes de l’ECE fonctionnent d’une façon comparable entre les provinces et les territoires.

Ce projet a atteint plusieurs objectifs importants. Ceux-ci comprennent la conception d’outils et d’un programme de formation à l’intention des évaluateurs cliniques, d’évaluations de sélection rigoureuses, d’un portail d’orientation en ligne à l’intention des candidats qui met l’accent sur les compétences en matière de communication et de culture et d’un programme de recherche.

Pourquoi impose-t-on des frais?

La phase d’élaboration de l’ECE pancanadienne a été financée par Santé Canada et le Conseil médical du Canada. De plus, de nombreuses autres organisations ont consenti du temps et des efforts à l’égard du projet, y compris des programmes d’ECE, des collèges de certification, des ordres des médecins et des ministères de la Santé dans les provinces et les territoires. Mais le financement tire à sa fin tandis que cette phase se conclut.

Cependant, le programme pancanadien continuera de s’assortir de coûts dans les buts suivants :

Le comité qui encadre le programme a décidé que ces coûts seraient assumés en fonction du concept de l’utilisateur-payeur. Au moment de fixer les coûts, le comité a examiné d’autres professions, comme celles d’infirmier et d’ingénieur, où les candidats paient des frais pour des évaluations durant leur pratique. De plus, les membres du comité ont étudié les frais des évaluations et des examens payés par les diplômés canadiens en médecine, qui se situent à un niveau semblable.

Quels seront les frais?

Les frais seront engagés dès qu’un candidat entre dans la période d’évaluation clinique de l’ECE au fil du temps.

Ces mesures ont été adoptées afin de garantir la flexibilité des programmes, de tenir compte des différences entre les programmes et d’établir des frais équitables pour les candidats. On a élaboré le programme pour qu’il soit durable sur le plan économique et qu’il continue d’évoluer afin de répondre aux besoins des provinces de façon continue. Les frais du candidat aideront à maintenir un processus d’ECE pancanadienne solide et comparable qui aide les candidats hautement qualifiés à passer à la pratique.

Pour de plus amples renseignements au sujet des avantages de l’ECE pancanadienne pour les DIM, les ordres et les patients, veuillez regarder la vidéo « Qu’est-ce que l’ECE de la CNE? ».