Le Conseil médical du Canada

Conseils et ressources pour l’ECOS

Quelques conseils pour s’y retrouver durant un ECOS

Autres conseils

Résistez à la tentation d’en faire PLUS que ce qu’exigent les directives de la station. Par exemple, si les directives indiquent que vous devez « établir une anamnèse pertinente et axée sur la raison de la consultation », alors c’est exactement ce que vous devez faire. Il ne faut pas réaliser une entrevue complète du patient portant sur des enjeux qui ne sont peut-être pas pertinents.

Laissez-vous guider par les renseignements fournis par le patient. Appliquez votre raisonnement clinique à mesure que vous obtenez des renseignements « positifs » et « négatifs » pertinents des patients pendant que vous recueillez l’anamnèse et procédez à l’examen physique.

N’ayez pas d’idées préconçues au sujet de l’objectif des stations. Vous direz peut-être, par exemple : « Oh, ce doit être une station sur la dépression », mais gardez l’esprit ouvert. Vous êtes évalué sur vos compétences cliniques actives. Guidez votre intervention en fonction des réponses des patients.

Assurez-vous de bien communiquer avec le patient. Les examinateurs évalueront non seulement ce que vous dites et les questions que vous posez, mais aussi votre façon de communiquer avec le patient.

  • Par exemple, ne récitez pas une série de questions fermées parce que vous voulez vous montrer rigoureux ou que vous espérez que certaines d’entre elles figureront sur la liste de vérification. Cette approche de style interrogatoire n’entraînerait pas une bonne note dans l’évaluation globale, qui porte sur votre organisation, votre attitude et le lien authentique que vous créez avec le patient.
  • Prouvez plutôt votre capacité d’utiliser des techniques d’entrevue appropriées, en utilisant à la fois des questions ouvertes et des questions fermées, et démontrez d’autres aptitudes à communiquer.
  • Nous vous recommandons de lire les Objectifs de l’examen afin de mieux comprendre les qualités qu’on recherche chez les diplômés en médecine qui commencent à exercer sous supervision ou de façon indépendante au Canada. Ce document est le guide qu’utilise le CMC lorsqu’il élabore des questions pour les examens.

 

Lire la suite
En voir moins

Assurez-vous de bien gérer votre temps. Puisque les stations d’ECOS ne représentent habituellement qu’une partie d’une interaction normale entre un médecin et un patient, la gestion du temps est cruciale.

Même s’il y a un signal d’avertissement avant la fin de chaque station, vous devez être conscient du temps écoulé. Par exemple, dans une station où l’on vous demande de recueillir une anamnèse pertinente et axée sur la raison de la consultation et de procéder à un examen physique pertinent, vous devez diviser votre temps entre les deux tâches. Dans cet exemple, vous pouvez continuer à recueillir des renseignements en procédant à l’examen physique, comme vous le feriez dans la vraie vie.

 

Lire la suite
En voir moins

Évitez les erreurs courantes qui suivent dans le cadre des ECOS :

  • Ne pas bien lire les directives
  • Poser trop de questions
  • Mal interpréter les directives
  • Utiliser trop de questions fermées
  • Ne pas écouter les patients
  • Ne pas expliquer ce que vous faites durant les stations d’examen physique
  • Ne pas donner suffisamment de directives durant les stations de prise en charge
  • Ne pas détecter l’urgence du problème que présente le patient
  • Trop parler
  • Fournir des renseignements trop généraux

Voir erreurs communes sont expliquées en plus de détails.

Lire la suite
En voir moins

LIENS:

Les liens suivant vous seront utiles dans votre préparation pour un ECOS :