Recherche en évaluation clinique

1. Date limite des propositions

La date limite pour le concours de subventions de recherche en évaluation clinique était le 1er février 2017.

2. But

Le but et les priorités du concours de 2017 sont d’encourager l’innovation en matière d’évaluation des aptitudes ou compétences cliniques des étudiants de médecine, des diplômés inscrits à un programme postdoctoral ou des praticiens. Dès lors, le comité de sélection accordera la priorité aux propositions qui semblent se prêter le plus à l’élargissement des connaissances associées à la mesure dans le domaine de l’évaluation clinique et aux méthodes d’évaluation des programmes cliniques dans le domaine de l’enseignement médical. La proposition doit être axée sur des activités de recherche, et non sur le perfectionnement de processus d’évaluation clinique ou des compétences en cette matière.

3. Thèmes

Le CMC s’intéressera tout particulièrement aux propositions centrées sur les thèmes suivants :

  1. L’évaluation de compétences tout au long du continuum;
  2. Améliorer la rétroaction à partir des résultats de l’évaluation;
  3. Évaluer les compétences en médicine qui sont émergentes et critiques.

Nous prendrons compte des projets de recherches suscitées par la curiosité, mais nous privilégierons les sujets liés aux thèmes ci-dessus.

4. Critères d’admissibilité

Ce concours vise deux groupes cibles :

  1. les chercheurs débutants ou autres qui se lancent dans le domaine de l’évaluation;
  2. les étudiants qui entreprennent des études supérieures dans le domaine de l’évaluation des aptitudes ou des compétences cliniques, et qui sont à la recherche de soutien financier pour leurs travaux de recherche, ceux-ci s’inscrivant dans le cadre de leur thèse ou de leur programme postdoctoral.

Nous encourageons aussi les chercheurs d’expérience de faire demande; il se peut toutefois que nous accordions une préférence aux chercheurs débutants afin de promouvoir le développement d’habiletés en matière de recherche chez les nouveaux chercheurs.

Le chercheur principal (CP) doit être lui-même titulaire d’un poste dans une école de médecine ou une faculté de sciences de la santé du Canada, ou bien à un institut de recherche d’un hôpital d’enseignement.Si le  (CP) est un étudiant de cycle supérieur, il devrait être supervisé par un membre du corps enseignant. Ce superviseur doit être titulaire d’un poste dans une école de médecine ou une faculté de sciences de la santé du Canada, ou bien à un institut de recherche d’un hôpital d’enseignement. Ce superviseur doit rédiger une lettre d’appui indiquant qu’il/elle supervisera le projet et assumera la pleine responsabilité à l’égard des réalisations attendues et de l’utilisation des fonds de la subvention. Le superviseur n’est pas éligible d’être nommé en tant que cochercheur sur la demande.

Pour les CPs soumettant une proposition basée sur leur thèse, la demande devrait être conçue spécifiquement selon les modalités de présentation propres au concours de subvention de recherche en évaluation clinique, telles que mentionnées ci-dessus.

5. Période de financement

Le projet ne doit pas durer plus de 12 mois. Il devra commencer entre le 1er juillet 2017 et le 31 mars 2018.

6. Détails de la subvention

Le montant maximal de la subvention est de 37 500 $, dont le versement peut s’étaler sur 12 mois (p. ex., le 1er juillet 2017 au 30 juin 2018). Cependant, les personnes qui désirent soumettre des propositions novatrices exigeant un financement nettement moindre (p. ex., pour des projets de maîtrise) sont encouragées à soumettre une demande de subvention.

Veuillez noter que le CMC se réserve le droit de retenir 25 % des sommes accordées jusqu’à ce qu’un rapport final lui ait été présenté et qu’il l’ait accepté. Le rapport doit être soumis au CMC dans les trois mois avant la date de fin de l’étude. Le rapport final doit être rédigé dans le style d’un manuscrit pour publication et doit répondre aux inconnus de la proposition originale.

Les candidats qui ont reçu une bourse du CMC, mais qui n’ont pas remis de rapport final satisfaisant à l’échéance précisée ne sont pas admissibles à une autre bourse du CMC jusqu’à ce qu’ils aient remis un rapport final satisfaisant.

7. Modalités de présentation des propositions

Vous devez utiliser le formulaire de demande approprié pour soumettre votre demande. La taille de la police utilisée pour les demandes doit être d’au moins 11 points; les demandes ne devraient pas dépasser dix pages, avec les références. Dans les limites du raisonnable, des documents supplémentaires à l’appui peuvent être joints à titre d’annexes (p. ex. des questionnaires, des tableaux, etc.)

Le formulaire de demande contient les sections suivantes :

  1. nom et titres du chercheur principal et des cochercheurs;
  2. sommaire (maximum de 300 mots);
  3. énoncé du problème (questions motivant la recherche et justifications connexes);
  4. examen de la documentation pertinente;
  5. méthodologie de recherche (concept expérimental, sujets, documents, procédures de collecte des données, analyse des données);
  6. conséquences des constatations;
  7. calendrier d’exécution du projet;
  8. budget et justification de ce dernier (si la recherche a fait l’objet d’une demande de financement supplémentaire en nature ou auprès d’une autre institution subventionnaire, il faut l’indiquer clairement et fournir une justification appropriée);
  9. références.

Les demandes doivent être accompagnées d’un document qui portera sur le CP ou les cochercheurs : leur scolarité, leur formation en recherche, les postes universitaires occupés et leurs publications au cours des cinq dernières années.

Pour être admissible à l’octroi d’une subvention, toute proposition doit être accompagnée de la documentation suivante :

  1. une lettre déclarant qu’une demande d’approbation a été soumise au comité d’éthique de chaque institution participant au projet.
  2. un aval écrit par le responsable du département ou du programme d’études auquel est inscrit l’auteur du projet et une attestation précisant que le protocole de recherche a été approuvé par un comité interne de pairs ou un groupe d’examen équivalent de l’institution avant que la demande de subvention ne soit présentée. Il convient de souligner que les personnes qui soumettent des lettres d’appui ne peuvent pas participer à la recherche en tant que cochercheurs.

En soumettant sa proposition, le candidat atteste que toutes les recherches qui y sont citées sont assorties des sources exactes et que la liste des références est complète. Si on détermine qu’une proposition contient du matériel plagié, la demande sera rejetée. D’autres mesures peuvent être prises à la discrétion du comité de recherche et développement.

Si la proposition suppose l’utilisation de données du CMC, il est conseillé de communiquer d’abord avec le CMC pour savoir si les données en question sont disponibles. Toutes les demandes de données du CMC font l’objet d’une évaluation séparée.

8. Exigences budgétaires

Les exemples suivants sont des items budgétaires acceptables :

  • frais administratifs ou de recherche supplémentaires de l’université (maximum de 12.5 %),
    • on encourage les institutions de recherche à renoncer à imposer des frais administratifs ou un supplément pour les frais généraux, lorsque cela est possible. En effet, les subventions du CMC visent des recherches « universitaires » plutôt qu’« industrielles » — le CMC est un organisme sans but lucratif. De cette façon, le financement versé sera entièrement consacré à la recherche.
  • rémunération des sujets et des participants,
  • adjoints à la recherche,
  • consultation d’experts en la matière,
  • frais d’inscription à un congrès et frais de déplacement connexes,
  • frais de déplacement liés aux séances de recherche et de conception pour les études menées à plusieurs endroits.

Voici des exemples d’éléments que le CMC ne subventionne habituellement pas; l’organisation du demandeur est censée les fournir :

  • équipements (ordinateurs portatifs, magnétoscopes, enregistreurs audio, etc.),
  • logiciels,
  • fournitures de bureau (photocopies, impression, appels téléphoniques, etc.),
  • services de conception graphique.

Veuillez noter que les listes ci-dessus ne sont pas exhaustives. En cas de doute concernant un élément, communiquez avec grants@mcc.ca. Le CMC ne versera aucune somme d’argent pour payer le salaire des chercheurs principaux. Le CMC ne versera aucune somme d’argent pour régler des frais administratifs indirects non prévus au budget. Il faut inclure dans le budget qui accompagne la proposition, à titre de frais directs, tous les frais indirects qui découleront de l’exécution du projet d’étude, y compris les prélèvements ou les frais administratifs supplémentaires des universités (maximum de 12.5 %).

9. Processus et critères d’examen

Les demandes présentées dans le cadre du concours de subventions de recherche en évaluation clinique du CMC subissent un examen exhaustif.

  • Les demandes sont d’abord examinées à l’interne. Elles doivent être complètes et correspondre globalement à l’objet du concours.
  • Au moins deux examinateurs indépendants externes sont affectés à chaque proposition. Dans la mesure du possible, le sujet de la proposition correspond à l’expertise et aux connaissances des examinateurs. Les demandes sont évaluées sur un ensemble normalisé de procédures et d’après des rubriques d’évaluation. Pour chaque proposition, les aspects suivants sont évalués :
    • sommaire,
    • énoncé du problème/examen de la documentation,
    • solidité de la méthodologie de recherche (concept expérimental, sujets, documents, procédures de collecte des données, analyse des données),
    • pertinence de l’échantillonnage,
    • méthodes d’analyse,
    • budget et ressources,
    • répercussions,
    • clarté générale de la proposition.
  • Le sous-comité de décision examine les propositions, les résultats du processus externe d’examen par les pairs et analyse le mérite global des demandes pour prendre une décision finale relative au financement. Cette décision est sans appel.

10. Lignes directrices relatives à l’acceptation

Une fois qu’une demande a été acceptée, le CP (et le superviseur membre du corps enseignant, s’il y a lieu) doit signer les lignes directrices pour l’acceptation de la subvention et les soumettre au CMC. Veuillez consulter les lignes directrices actuelles pour les chercheurs membres d’un corps enseignant. Veuillez aussi lire les lignes directrices pour les étudiants de cycle supérieur et leurs superviseurs.

Le CMC exige de tous les bénéficiaires de subvention qu’ils mentionnent la contribution de son programme de subvention de recherche en évaluation clinique à leur projet dans toute publication ou tout exposé subséquents portant sur les résultats de l’étude. Des copies des exposés, rapports, publications, affiches doivent être envoyées au CMC.

11. Soumission

Avant de soumettre une demande dans le cadre du concours de subventions de recherche en évaluation clinique, il pourrait être utile pour les chercheurs d’examiner l’aide-mémoire afin de s’assurer que leur demande est complète.

Tous les documents formant la demande devraient être en format PDF. Les propositions devraient être envoyées par courriel à l’adresse suivante : grants@mcc.ca.

12. Liens utiles

13. Arbitres scientifiques

Le concours de subventions de recherche en évaluation clinique du CMC solicite des arbitres scientifiques bénévoles d’expérience qui seraient intéressés à réviser les demandes de subvention. Nous faisons tout notre possible pour que les demandes de subvention correspondent aux domaines d’expertise des arbitres. Si vous souhaitez offrir vos services à titre d’arbitre scientifique expert externe pour le concours de cette année, veuillez communiquer avec nous à l’adresse suivante : grants@mcc.ca et souligner vos domaines de compétences en incluant une copie de votre CV.

L’arbitre profite de certains avantages, puisqu’il peut :

  • ajouter cette activité à son CV,
  • appuyer la recherche innovatrice et prometteuse,
  • rester actif dans le domaine de l’évaluation clinique.

Veuillez noter que les cochercheurs et membres du corps enseignant postulant au concours de cette année ne sont pas admissibles d’agir comme arbitre scientifique externe.

14. Nous joindre

Si vous avez des questions au sujet du concours de subventions de recherche en évaluation clinique de 2017, n’hésitez pas à communiquer avec nous par courriel à l’adresse suivante : grants@mcc.ca.