Gouvernance

Aperçu

L’orientation stratégique du Conseil médical du Canada (CMC) est établie par son Conseil, qui a 52 postes. Le Conseil est composé de :

  • deux membres de chaque ordre des médecins provincial et territorial
  • un membre de chaque université du Canada ayant une faculté de médecine
  • jusqu’à cinq membres du public
  • deux membres étudiants
  • deux membres résidents

Le Conseil se réunit habituellement une fois par année, à l’assemblée annuelle.

Son Conseil de direction est composé du président, du vice-président, du président sortant, du président du Comité des finances et de trois autres membres du Conseil élus à l’assemblée annuelle. Le Conseil de direction a pour rôle d’élaborer des projets stratégiques qui seront soumis aux membres du Conseil, de favoriser la mise en œuvre des politiques et des activités de liaison externe, de gérer les éléments d’actif du Conseil et d’adopter un budget annuel qui sera divulgué à l’assemblée annuelle.

L’orientation adoptée par le Conseil est appliquée par le personnel administratif du CMC et par le Comité central des examens (CCE). Le CCE est responsable de tout le contenu et de la qualité générale des examens et a pour mandat de confirmer la réussite ou l’échec des candidats qui se sont présentés à l’examen d’aptitude du CMC, partie I ou II.

Par souci d’objectivité et d’indépendance, il n’est pas permis à une personne de siéger au Conseil tout en étant membre du CCE et des comités d’épreuves du CMC.

Comment les membres du Conseil sont-ils nommés?

Les membres du Conseil sont nommés par un ordre des médecins provincial ou territorial ou une faculté de médecine d’une université canadienne. Les membres des étudiants sont nommés par la Fédération d’étudiants en médecine du Canada et la Fédération médicale étudiante du Québec. Les membres des résidents sont nommés par l’Association canadienne des médecins résidents et la Fédération des médecins résidents du Québec.

Les membres publics sont nommés par les membres des établissements d’enseignement et des organismes de réglementation. Les candidatures sont examinées et sélectionnées par le Comité de la candidature. La mise en nomination doit ensuite être approuvée par les membres du Conseil à l’occasion de son assemblée annuelle.