Le CMC et le cheminement au permis d’exercice de la médecine

Le Conseil médical du Canada (CMC) joue un rôle important dans l’évaluation des médecins au Canada. Il est toutefois à noter que le CMC n’octroie pas de permis ouvrant droit d’exercer la médecine. La délivrance de ces permis relève plutôt des ordres des médecins.

Le Licencié du Conseil médical du Canada et le Registre médical canadien

Le CMC octroie un titre de compétence en médecine, celui de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC), aux médecins diplômés qui ont satisfait aux exigences d’admissibilité suivantes :

  • Ils ont réussi l’EACMC, partie I, et l’EACMC, partie II (ou une évaluation clinique jugée comparable à l’EACMC, partie II, telle que le nouvel examen de Certification en médecine familiale)
  • Ils ont terminé avec succès au moins 12 mois de formation médicale clinique postdoctorale acceptable ou un équivalent acceptable

L’inscription à titre de LCMC ne s’accompagne pas de la délivrance d’un permis ouvrant droit d’exercer la médecine. La délivrance de ces permis relève des ordres des médecins.  Le LCMC est plutôt une composante de la Norme canadienne d’obtention d’un permis d’exercice de la médecine sans restriction qui définit les exigences pour commencer à exercer la médecine de façon indépendante. Tout médecin qui satisfait aux exigences relatives au LCMC est également inscrit au Registre médical canadien.

La Norme canadienne

L’ensemble d’exigences qui rend un candidat automatiquement admissible à l’obtention d’un permis d’exercice sans restriction dans chaque province et territoire du Canada.

Les médecins présentant pour la première fois une demande de permis d’exercice de la médecine auprès d’une autorité du Canada peuvent se voir délivrer un permis d’exercice sans restriction uniquement s’ils satisfont à chacune des exigences suivantes :

  1. ils sont titulaires d’un diplôme de médecine (d’une école de médecine qui, au moment où le candidat a terminé son programme, figurait dans le World Directory of Medical Schools. Pour plus d’information, veuillez consulter notre avis sur la page de dernières nouvelles;
  2. ils sont inscrits à titre de Licencié du Conseil médical du Canada;
  3. ils ont achevé un programme de formation médicale postdoctorale dans une discipline allopathique et ont réussi l’évaluation s’y rapportant faite par une autorité reconnue;
  4. ils sont certifiés par le Collège des médecins de famille du Canada ou le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada ou le Collège des médecins du Québec.

Source : La Fédération des ordres des médecins du Canada 

Pour des renseignments concernant les diplômés internationaux en médecine et le système médical canadien ainsi que les points à prendre en compte avant d’entreprendre les démarches en vue de l’obtention d’un permis d’exercice, veuillez visiter inscriptionmed.ca.